Connexion
9 bonnes raisons de participer au Color Me Rad 5K à Montréal

5 km de course, de la peinture qui revole sur des marathoniens dans tous les sens, des sourires sur les visages, une ambiance de feu, du monde en masse... Ça te dit quelque chose? Eh oui, le Color Me Rad 5K revient encore une fois cette année à Montréal! Si tu n'y es pas allé l'année passée ou t'es pas sûr de vouloir renouveler l'expérience cette année voici 9 raisons qui achèveront de te convaincre de mettre ton cadran le 10 mai prochain pour arriver à temps au Parc Olympique, acheter ton billet et ainsi te joindre aux autres coureurs.

1. Lance-toi un défi (surmontable)

T'as envie de te mettre à la course et toi, ce que tu vises pendant tes premières semaines, c'est de faire un marathon. Je ne voudrais pas péter ta balloune, mais tu ne pourras certainement pas faire un Iron Man ou même une course de 42 km! Il faut que tu y ailles progressivement sinon tu risques très fort probablement de te ramasser par terre et de terminer le marathon sur une civière. Pas vraiment la fin glorieuse que tu avais imaginée, n'est-ce pas?

Cette course-là est parfaite pour les débutants vu que c'est juste 5 km. En plus de ça, le but, c'est pas tant de finir premier, c'est plus de s'amuser, donc personne va te regarder croche si tu cours pas aussi vite qu'un sprinteur aux Olympiques...

2. Participe à un marathon unique

Même si les courses "à thème" ne sont pas si rares que ça, le Color Me Rad reste unique en son genre vu que tu te fais lancer de la peinture pendant que t'es en train de courir. Tu risques d'en ressortir pas mal coloré (il parait que même les cheveux y passent, donc prépare-toi à frotter sous la douche), contrairement aux sueurs typiques et banales des autres marathoniens...

3. Ressens la joie de courir et de te faire tartiner de peinture

T'es un peu déprimé ces temps-ci? Honnêtement, je ne pense pas que ce soit possible de ne pas être de bonne humeur quand tu te fais lancer de la peinture pendant que t'es en train de courir. La course se fait dans la joie, dans la bonne humeur et surtout dans mille et une couleurs qui te mettront le sourire aux lèvres...

Crédit photo : Mtl Blog

4. Reçois un T-shirt et des bas hauts spéciaux gratuits

Qui dirait non à des trucs gratuits? Si t'es en manque de chandail et de bas, c'est une occasion en or pour toi à ne pas manquer... Plus sérieusement, ils te donnent gratos un T-shirt et des bas qui montent aux genoux, ça te fait deux beaux souvenirs pour que tu puisses te remémorer cet événement malade!

5. Réinitie-toi à la course après un long hiver

À part les mordus et les abonnés aux gyms, on s'entend que t'as plus mangé du popcorn en faisant des marathons de série que tu t'es entraîné pour faire un marathon. Si t'es un coureur qui a hiberné pendant l'hiver et qui a envie de commémorer la saison 2015 de course, c'est l'événement parfait pour toi! Recommencer à courir dans un océan de couleurs, quoi demander de mieux?

6. Joins-toi aux 2100 participants

C'est pas un tout petit événement BS : à date, 2100 personnes ont confirmé leur présence à l'événement sur Facebook. Si t'as envie de courir en compagnie de plein de monde (et qui sait, tu te feras peut-être des amis à la ligne d'arrivée ou en traînant avec les tortures en arrière), c'est le marathon idéal pour toi!

7. Fais-toi prendre en photo par des photographes professionnels

Les photos et toi, c'est une longue histoire d'amour. T'aimes tellement te prendre en photos que tu t'es payé une séance chez Magenta pour ta fête avec tes amies l'année passée! Tu risques d'être aux anges en participant au Color Me Rad vu qu'il y a pleins de photographes professionnels qui seront présents pour prendre les coureurs en photo... Entre deux bouffées d'air, n'oublie pas de sourire.

8. Offre-toi ce moment de détente en cette fin de session

T'as les épaules toutes pognées tellement tes examens finaux te stressent? Ta fin de session te trotte dans la tête et t'empêches de fonctionner normalement? C'est une course parfaite pour les cégépiens vu que c'est juste avant les dernières semaines de rush mais aussi pour les universitaires vu qu'eux doivent se remettre des semaines traumatisantes d'avril... Laisse cette course tuer ton angoisse d'étudiant!

Crédit photo : Mtl Blog

9. Supporte une bonne cause

Courir 5 km, c'est ben le fun, mais débourser 44,39$ pour se faire lancer de la peinture, ça te turn-off? C'est pas une course juste pour le plaisir de manger de la peinture en pleine face : les profits amassés par l'argent demandé aux coureurs iront à la Société de leucémie et lymphome du Canada! N'hésite plus et embarque-toi pour triper et pour poser un beau geste...

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

À chaque ville son jargon comme ils disent! Les gens de Montréal s'identifient à la ville et à ce qui se passe à l'intérieur. Parler le montréalais (oui, oui ça existe), c'est la madame qui sacre après la machine Opus à Berri, c'est le gars qui a commencé à se mettre au yoga pour ajuster ses chakras en haut de la boutique Lululemon sur St-Denis, et c'est surtout celui qui est au courant du nouveau bistro où il peut emmener son chat.

Si quelqu'un est parti de Shawinigan pour habiter à Montréal, il vient pas de Shawinigan, il habite à Montréal. Il va commencer à parler comme tel aussi:  le bon dosage d'intello et de snobisme comme on l'aime! Voici 25 choses que les Montréalais disent couramment.

Continuer à lire Show less

On entend toujours parler des mauvais côtés de Montréal, on chiale : « Y’a du trafic, y’a trop de bruit, pas assez de nature, trop de slush en hiver!», bla bla bla. Montréal possède son lot de bons coups aussi! Que penses-tu de ne pas devoir déneiger ta voiture tous les matins? D'habiter en haut d'un bar? D'être à 3 pouces et demi de l'épicerie la plus proche? Excitant hein?

Cliquez ici pour 10 Excellentes Raisons Qui Font De Montréal La Meilleure Ville Où Habiter Au Monde >

Prendre le métro pour les nuls 101

Honnêtement, y’a pas plus facile que d’utiliser le métro et les transports collectifs à Montréal. 4 lignes, transferts clairs pour tout le monde, pas de ticket de stationnement! Tu veux quoi de plus? Vraiment plus évident que pour nos amis riverains étudiants à Montréal ou que pour la classe ouvrière qui doit se tapper le trafic tous les matins. Prends le métro, tu vas trouver de tout, même un ami!

De la place pour tout le monde

Montréal est une ville reconnue pour sa diversité ethnique. On est ouvert à toutes les saveurs et toutes les couleurs! Venez souper, y’a de la place autour de la table! Un tour du monde à un coin de rue de chez soi, c’est la chance de pouvoir s’ouvrir les yeux sur autre chose que le dernier CD de Céline Dion (ok, moi aussi j’ai bien aimé My heart will go on, mais faut en revenir!).

Du fun à l’année

Hiver, printemps, été, automne: la ville se renouvelle toujours pour pouvoir attirer un maximum de gens. Montréal est big en termes d’activités et de festivals. On pense à l’Igloofest, à la F1, les expos etc. On parle pas de l’équipe de baseball ici, mais on prie le p’tit Jésus qu’ils reviennent. La Ronde, les shows en plein-air, etc. Ouvert à tous et pour tous les âges!

Crédit photo - Andrea Portilla

Le beau monde

On gage combien que tu vas tomber en amour à Montréal? Non seulement certifiée #4 comme ville pour dater, y’a franchement du beau monde à Montréal, et ce pour tous les goûts! Bûcheron moderne à barbe longue ou une hipster bohème? Joueur de football musclé ou fashionista aimant se maquiller?

La nature en ville

À tous ceux pour qui le ski de fond fait partie des dix commandements de Dieu, sachez qu’il est possible d’en faire ici aussi! Vous pouvez dorénavant le pratiquer gratuitement au Parc Olympique! Et que dire de l’observatoire du Mont-Royal, un classique!

EN FRANÇAIS S.V.P. !!!

Les Québécois sont un peuple d’irréductibles Gaulois qui résistent encore et toujours à l’envahisseur (maintenant on peut le dire, nous aussi!). Une ville où le français reste quelque chose d’important et primordial. Autant dans l’art qu'on aime ou lorsqu'on va chercher votre café le matin.

Bonjour, bonsoir, 2 places au bar!

De la p’tite robe noire sexy avec des talons de 4 pouces, au gros hoodie avec une tête de loup, si tu veux prendre un verre à Montréal, y’en a pour tous les goûts! On te jugera pas.

 Le cœur sur la main

Ce n’est pas nouveau, le monde va mal (les nouvelles de 18h nous le rappellent en s’il vous plaît!). Les causes auxquelles participer sont quasi infinies, et les Montréalais sont des pros en organisation d’événements pour conscientiser et donner. Le Color Me Rad en est un bon exemple, tout comme le Mont-Royal Summit Quest.

La relève

Les jeunes sont rendus des foutus acharnés. Lâchez-moi qu’on n’a pas d’allure (salut aux baby boomers qui nous ont tout appris), on part des business! Que ce soit dans le monde de l’humour, en restauration, en art, en ingénierie, name it! Le jeune de 2015 n’est plus celui qui végète: c’est celui qui veut être son propre patron et qui veut faire rouler l’économie. Une maudite bonne raison de les encourager!

On tient (des fois) notre boutte!

OK! Nous sommes forts pour faire des compromis et baisser la tête, mais la minute que quelque chose fait pas notre affaire, mettons que ça se sait. Je sais pas si tu te rappelles la dernière grève étudiante? Ça commençait par « carré » et ça finissait par « rouge »?...C’est ça.