Connexion
9 choses qui arrivent à toutes les filles chaque fois qu'elles ont leurs règles

Quand tu switch de couleur de pilules ou quand les signes avant-coureurs que sont tes crampes arrivent, tu sais que le moment que tu attendais et redoutais depuis trois semaines est arrivé... Qu'on le veuille ou non, nos règles reviennent nous torturer chaque mois et elles sont toujours au rendez-vous! Même si ça fait partie de la vie, on maudit toutes ces quelques jours qu'on trouve insupportables et on se demande si ce mal est vraiment nécessaire à notre vie...

Parce qu'on vit pas mal la même chose pendant nos règles, voici 9 choses qui arrivent à toutes les filles quand elles sont dans leur semaine! La prochaine fois que ça va t'arriver, tu vas te sentir moins seule en pensant à toutes les autres qui partagent ton calvaire et qui compatissent avec ta douleur.

1. Tout le monde nous gosse

Les jokes plates de ton père sur ton poids passent juste pas, tes amis te tapent sur les nerfs à chaque niaiserie qu'ils disent... Même si on arrive à endurer notre entourage, on est souvent très proche de la crise de nerfs parce qu'on a juste l'impression que tout le monde s'est passé le mot pour rendre nos règles encore plus insupportables! Est-ce que c'est vraiment trop demandé qu'on nous laisse tranquilles?

2. La nourriture devient une obsession

De la crème glacée, des chips, du pop-corn, du chocolat, on en veut encore et toujours plus! Manger est rendu une véritable obsession pour nous et, chaque fois qu'on voit de la nourriture, on saute dessus comme si on n'avait pas été nourries depuis une semaine. Même si on le regrette toutes après, on ne peut juste pas s'empêcher de recommencer après parce que nos cravings sont plus forts que tout...

3. On veut juste se rouler en boule en attendant que ça finisse

"J'peux tu me rouler en boule dans mon lit le temps que ça dure?" On a toutes déjà voulu caller malade à la job ou foxer nos cours... jusqu'à ce qu'on se remette sur le droit chemin (plus souvent grâce à l'aide d'une personne extérieure qui nous force à nous lever). Vu que la Terre arrête pas de tourner pendant une semaine juste pour nous, on doit prendre sur nous-mêmes, serrer les dents et faire ce qu'on a à faire!

4. Les crampes qui nous torturent

Même s'il y a des pilules qui existent, c'est pas toujours nice de se gaver de médicaments... Quand tu essaies de faire ta tough, tu te retrouves beaucoup trop souvent pliée en deux à ton bureau en classe ou debout à ton travail en maudissant ton idée pas si intelligente que ça!

5. N'importe quel film de Nicholas Sparks nous ferait pleurer à chaudes larmes

C'est juste un fait, on devient beaucoup plus (trop) sensibles avant et pendant nos règles! Un film un peu cucul avec un chien qui meurt ou encore un commentaire méchant peut nous donner les larmes aux yeux ou encore les faire couler abondamment. Les hormones nous malmènent, ma fille, et c'est pas facile!

6. On jalouse les gars qui n'ont pas à endurer ce calvaire chaque mois

Pourquoi ils n'ont pas aussi leur propre souffrance mensuelle? Pourquoi est-ce que c'est nous qui devons souffrir? Pendant ces quelques jours qu'on trouve pas mal désagréables, on se rend compte à quel point la vie est injuste et on se met à rêver d'être un gars pour être libérée!

7. Des envies de meurtre nous prennent pour une petite niaiserie

"Non mais vas-tu arrêter de respirer aussi fort???" La moindre petite affaire nous apparaît comme une montagne, notre raison prend le bord et des envies de meurtre quasi incontrôlables nous prennent. Même si on se contrôle dans des situations semblables, on insulte et on se défoule mentalement sur la source de notre colère sans se censurer... et maudit que ça fait du bien!

8. Le struggle de trouver les bons vêtements

Si on s'écoutait, on mettrait rien que du mou! Mais vu qu'on doit être présentables pour sortir (malgré qu'on en a aucune envie), on fait un minimum d'effort. Même si ça m'est jamais arrivé personnellement, j'ai toujours la phobie de faire partie des filles sur les photos embarrassantes qu'on trouve sur Internet... Disons que mes pantalons blancs prennent un break pendant ces quelques jours.

9. On se sent mal dans notre peau

Rétention d'eau + gourmandise incontrôlable (se référer au point 2) = gros ventre gonflé. En plus de se sentir comme une baleine échouée ou aussi grosse qu'une femme enceinte qui est due pour la semaine prochaine, on s'aime encore moins qu'à l'habitude et on se sent juste vraiment pas bien dans nos souliers!

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

La ministre de l'Enseignement supérieur Danielle McCann a confirmé, ce vendredi 6 août, que la rentrée scolaire dans les universités et les cégeps serait bel et bien en présentiel.

Avec une réponse « très positive » des étudiant.es à la vaccination — un taux de 57,8 % au collégial et 68,5 % à l'université ont reçu deux doses de vaccins en date du 5 août - le gouvernement autorise donc la rentrée sur les campus du Québec.

Continuer à lire Show less

18 règles de dating pour savoir jouer la game en 2017

Y'en a des pas pire intéressantes...

Chez les mammifères, l'été est reconnu pour être la saison de l'accouplement. Tu remarqueras que ton newsfeed Facebook sera rempli de «X et Y sont maintenant en couple», et ce n'est pas une coïncidence. En été, non seulement les arbres fleurissent, mais les amours aussi.

À lire aussi:

Continuer à lire Show less

T'as probablement déjà entendu parler de cette créature mythique qu'est la DivaCup. Mais à moins d'avoir fait des recherches approfondies sur le sujet, tu sais pas trop ce que ça fait dans la vie, à part susciter de vives réactions et engendrer des jugements non-fondés.

Continuer à lire Show less

1 fois par mois, le calvaire de toutes les filles revient : les règles. Que tu le veuilles ou pas, t'as pas ben ben le choix de t'y faire, parce que ça fait partie du cycle de la femme. Comme nous sommes chanceuses! #Not.

Certaines sont à fleur de peau tandis que d'autres sont plus irritables, mais nous sommes toujours excusées, car nous sommes en SPM. En effet, être dans sa semaine nous donne le droit de faire des trucs sans nous faire juger, comme être un peu moins patiente ou se bourrer la face dans les toasts au nutella. (J'parle pas juste de 2 ici.)

Continuer à lire Show less