J'pourrais écrire une centaine de textes sur les relations amoureuses de nos jours, sans que je sente que j'me répète. C'est tellement rendu complexe, pis ça me donne tellement le goût de skipper les 10 prochaines années pour que j'sois rendue à un stade de ma/notre vie que ça va être moins compliqué...

Le terme d'être en couple de nos jours fait ben peur. Moi-même, j'ose rarement l'employer lorsque je parle pour ma personne. Par contre, c'est plus facile dire qu'on ne veut pas être en couple que de se le faire dire. Surtout quand on se surprend vouloir entendre le contraire, venant d'une personne spécifique.

Ce gars qui m'a dit qu'il n'était pas prêt à être en relation, j'pense qu'il a réussi à me marquer encore plus que s'il avait été prêt et qu'on avait vécu quelque chose de sérieux ensemble, pendant un certain temps.

J'pensais pas être prête à quelque chose de sérieux. Mais le fait que ça me fasse autant chier que ce gars-là me dise non, même s'il me trouvait nice, ça m'a fait rendre compte que j'étais peut-être plus prête que je ne le pensais.

C'est le gars qui m'a fait rendre compte que j'étais rendue prête, que j'aurais pu vouloir dire BYE aux autres opportunités de french dans les bars pis que j'avais pu autant le goût d'aller à gauche pis à droite.

M'avouer personnellement que je ne voulais plus totalement être célibataire, ça ne parait peut-être pas gros pour vous, mais c'est toute qu'une différence pour moi. C'est en me rendant compte que ça me décevait qu'il ne se soit rien passé de plus entre lui et moi, que j'pouvais enfin être honnête et dire que oui, I care.

Je sais en même temps que c'était pas qu'il n'était pas prêt, c'est qu'on n’était pas fait pour être ensemble. On finit par le comprendre au fil du temps ça : Lorsqu'on rencontre quelqu'un qui nous plait vraiment, le timing importe peu. On le sait simplement qu'on ne peut pas laisser passer la chance d'être avec une certaine personne.

C'est pas parce qu'on cherche quelque chose en particulier chez une personne que la personne recherche la même chose. Pis ça, c'est ce qui est le plus difficile à comprendre, sûrement.

Pas toujours facile de trouver une personne qu'on apprécie et qui est rendue à la même place que nous, dans la vie. C'est une tonne de détails qui peut faire peur, mais j'suppose que quand on tombe sur the one, on trouve que l'attente en valait la peine.

Ce gars-là était pas prêt, mais il m'a fait rendre compte que moi, je le suis. Du moins, j'le suis plus qu'avant.