Lancée depuis seulement 7 semaines, la série Fugueuse, qui traite des fugues et de la prostitution juvénile, fait des ravages dans les salons des Québécois. Après chaque épisode, la twittosphère et les commentaire Facebook s'enflamment: les Québécois sont bouleversés et se sentent impuissants devant cette réalité que présente TVA au grand public.

Alors que c'est hier que Fanny est officiellement portée disparue, c'est dans le même épisode qu'elle est retrouvée par la police, contre son gré. On sait la suite: elle ira en Centre jeunesse.

Bien qu'elle soit en sécurité pour l'instant, les Québécois on commencé à s'inquiéter à un autre sujet: la jeune et naïve Ariane, amie de Fanny. La majorité craint qu'Ariane tombe dans les filets de Carlos, et soit la prochaine à être prise dans les filets des proxénètes.

Voici ce que les Québécois, impuissants, disent majoritairement sur le sujet:

Via Fugueuse - TVA

Via Fugueuse - TVA

Via Fugueuse - TVA

Via Fugueuse - TVA

Si on s'inquiétait que le message n'ait pas totalement passé avec Fugueuse, on réalise l'ampleur de la sensibilisation dans les commentaires. Pendant que plusieurs se fâchent de la naïveté d'Ariane et la traitent de mauvaise amie, plusieurs sont là pour rappeler aux autres internautes que ce ne sont que des jeunes de 16 ans, et qu'elles sont à un âge de vulnérabilité.

Ariane représente un deuxième modèle de jeune fugueuse: alors que Fanny est plus du type à faire une fugue d'émancipation (besoin de vivre de nouvelles expériences, d'échapper aux conflits avec l'autorité), Ariane serait du genre à faire une fugue test ou une fugue de détachement. C'est le type de fugue chez les jeunes qui veulent tester le degré d'attachement de leurs parents, comme Ariane qui se sent délaissée par son père, ou qui est liée à ce sentiment de vide intérieur.

Seul l'épisode 8 nous dira si le pire attend Ariane. Dans tous les cas, on encourage les Québécois à jeter un oeil au programme de prévention des fugues dont Ludivine (Fanny) est la porte-parole.