Tout le monde fait que parler des Pokemons ces jours-ci. On est revenu en 2002? C'est LA nouvelle mode du moment et j'espère vraiment qu'elle va passer aussi rapidement que le mouvement Ed Hardy. Des brillants sur un dragon? Come on!  Voici ce qui s'est passé...

Je faisais paisiblement l'amour avec ma copine dans la position du Dragon Ball guerrier, lorsque j'ai entendu un bruit mystérieux sortant du placard... C'est la que je l'ai aperçu, PIKACHU. Sorti de nulle part comme un bonhomme imaginaire, il m'a lancé un regard coquin. Un regard qui en dit long. Je n'étais clairement pas son premier...

Ensuite, une chimie s'est immédiatement installée entre la bête et moi. Je n'ai pas pu résister à son charme fou et je l'ai capturé aussitôt en le regardant droit dans les yeux. (Oui c'est de cette façon qu'on les attrape) Enfin, Pikachu est à moi!  J'ai par la suite partagé ma joie de sa capture sur les réseaux sociaux.

Ensuite, tout s'est écroulé... Ma blonde m'a laissé dans la seconde qui a suivie, mes amis Facebook se désabonnent les uns après les autres, ma mère m'a déshérité et les gens dans la rue me jugent constamment... Je ne comprends pas le pourquoi de toute cette haine soudaine envers moi... J'ai donc tombé dans les enfers de la drogue et de l'alcool. Mais qu'est-ce qu'il y a de mal à jouer aux Pokemons à l'âge de 30 ans?

Je me fous de ce que les autres pensent, j'ai mon propre Pikachu. Je suis le maître du monde! En le capturant, je suis devenu du fait même son père et je suis donc autorisé à modifier son nom comme je le désire. J'hésite entre les noms suivants: Achète-toi une vie côlice et tu as quel âge ciboire? 

C'est des POKEMONS! Come on! Capturez-les tous! Je te confirme que non. J'ai honte de vivre dans ce monde. Je quitte l'aventure. Ciao! Je m'en vais jouer à NHL.