Je me suis ramassée dans un after party d'un groupe de musique et voici ce qui s'est passé

Premièrement, oui c'est une longue histoire. Pour certaines raisons, je ne nommerai pas le band en question, sachez seulement que c'est un band Canadien (mais ils ne viennent pas du Québec) et c'était dans des circonstances d'une de leur tournée canadienne.

Comment moi, une fille ben ordinaire qui ne fait qu'aimer la musique (peut-être un peu trop), je me suis ramassée, avec quelques amies, dans un after party d'un band ? Simplement vous dire que non, ce n'est pas un mythe que les gars en tournée, en général, cherchent à se faire du fun et (la plupart du temps) s'entourer du sexe opposé autant qu'ils le peuvent. Et croyez-moi, ils l'ont facile. Parce que si, pour notre part on ne voulait que faire le party, plusieurs autres filles s'étaient ramassées dans la même situation que nous pour d'autres motivations, if you know what I mean.

Ce qui s'est passé, c'est qu'un des membres m'a donné des passes « after party » avant le show en me spécifiant de le rencontrer à la fin du show, au fond de la salle de spectacle. La fin du show arrivée, on se dirige à l'endroit indiqué, pour se rendre compte qu'on était une vingtaine de filles à attendre. Des gars de la sécurité nous ont emmenées jusqu'à l'after, c'est-à-dire ce qui sert normalement de vestiaire pour les joueurs de hockey (parce que le show en question était dans une aréna assez grande, pour ne pas dire le nom concrètement). Donc, au début, on a dû être une bonne demie heure à être une gang de filles qui ne se connaissaient pas, avec une quantité plus qu'importante d'alcool à notre disposition, à attendre que le ou les membres du groupe qui nous avaient invitées arrivent. On s'en est toutes rendues compte à ce moment, j'crois bien : on était un morceau de viande pour eux. Des beaux morceaux de viande qu'ils avaient stratégiquement choisis.

Dès que les gars sont arrivés, ça a commencé à dégénérer. De l'alcool et l'attention, c'est ce que tout le monde voulait. In the end, c'était vraiment et simplement un party, mais un party digne d'un film j'vous dirais. L'abondance, ce serait le mot pour résumer la soirée. Tout ce qu'on voulait, on l'avait. Les gars faisaient un call et c'était pas trop long qu'on avait tout pour se faire du fun. Évidemment, le chanteur du band était le plus en demande, mais chaque gars y trouvait son compte. Même les techniciens de leur tournée. Les heures ont passé et puisque la place de spectacle fermait (for real), on a dû transférer d'endroit, A.K.A. leur hôtel. La moitié des filles ont suivi. Qu'est-ce qui nous attendait dans une des salles du lobby de l'hôtel? Encore plus d'alcool (et les gars du band).

Crédit photo - s_t_r_o_n_g

J'vous mentirais si j'vous disais que toutes les filles sont rentrées sagement chez elles, à la fin de la soirée. On a su que certaines étaient en couple, mais qu'apparemment, avec un membre d'un band ça ne compte plus, ces affaires-là. Un des gars s'est d'ailleurs essayé sur moi... pis sur une de mes amies, puis sur une autre après. J'pense qu'il a trouvé son bonheur seul dans sa chambre d'hôtel, ce soir-là (c'est pas parce que t'es dans un band que tu vas être gagnant tous les soirs, mon gars). D'ailleurs tous les membres du band en question étaient (et sont) pas mal en couple, à ce qu'on sache. On espère seulement toutes que leur blonde/femme sont dans une relation ouverte. C'est pas mal tout ce qu'on leur souhaite, parce que c'était loin d'être leur premier party du genre et il y en aura clairement d'autres. J'me suis d'ailleurs ramassée avec un nouveau numéro dans mon cell, ce soir-là, juste au cas où ils reviendraient en show pas trop loin... (pas folle, la fille).

In the end, on a eu une bonne soirée (sauf pour une amie qui a été malade toute la soirée #TropDeTequila) sans dépasser nos limites. J'veux pas généraliser, mais on s'est rendu compte que beaucoup d'entre nous idéalisons/mettons sur un piédestal les musiciens qui ont des dizaines de milliers de fans, quand en réalité, ce sont de simples gars qui font ce qu'ils aiment pour vivre et veulent avoir du fun à chaque moment possible. C'est du monde accessible, c'est ça que j'veux dire. Encore plus accessible quand t'as été gâté par la nature, mais accessible quand même si tu restes toi-même et que t'en fais pas un big deal.

Dans le cadre d'une entrevue avec le magazine 7 jours, Marilou Bourdon de Trois fois par jour s'est confiée sur sa carrière de chanteuse et le traumatisme qu'elle a vécu à ses débuts.

Alors qu'elle a consacré ses dernières années à la cuisine, son rôle de mère ainsi que la télévision avec son émission Trois fois par jour & vous qui a débuté le 6 septembre 2021, Marilou raconte qu'elle a recommencé tranquillement la musique.

Continuer à lire Show less

Miro Belzil se confie sur ses projets dans un QnA

C'est l'homme à surveiller dans les prochains mois.

Même s'il affirme que la pandémie lui a « coupé l'herbe sous le pied » puisqu'il venait tout juste de sortir son album à la fin de 2019, la dernière année s'est avérée assez impressionnante pour l'auteur-compositeur-interprète Miro Belzil.

En 2020, pendant que la plupart de l'industrie était sur pause, il est devenu le tout premier artiste à donner un spectacle en direct du toit de la tour inclinée du Stade olympique de Montréal, rien de moins. Cet accomplissement s'est suivi d'une nomination au Gala de l'ADISQ comme révélation de l'année.

Continuer à lire Show less

L'expo Oasis Immersion ouvre cette semaine à Montréal et voici à quoi ça ressemble (VIDÉO)

Une expérience très touchante à vivre avec ta personne préférée.

L'exposition qui te transporte dans un autre univers pendant 75 minutes, Oasis Immersion, débarque officiellement au Palais des Congrès de Montréal dès le 25 février 2020. 

Si on avait l'impression en regardant les premières images de découvrir une deuxième exposition du style d'Imagine Van Gogh, on s'est trompé : Narcity a eu une visite d'Oasis Immersion avant la grande ouverture, et c'est une expérience complètement différente qui attend les Québécois.

Continuer à lire Show less

Occupation double, que tu aimes ou pas, c'est probablement un des sujets que tu vois le plus passer sur ton feed facebook.

Même si tu n'aimes pas vraiment ça, je suis sûre que tu prends un malin plaisir à regarder l'émission et juger une couple de situations pendant les épisodes.

Continuer à lire Show less