Tout débuta alors que Julie Snyder s'est présentée dimanche passé dans l'un des cinémas à M. Guzzo. Apparement soucieuse de l'environnement, elle a demandé un verre vide afin d'éviter d'acheter une bouteille d'eau... 

L'employé lui aurait alors rétorqué qu'un verre se vendait au prix de 5$. Insatisfaite, Julie a donc choisi de passer son message à travers une publication parue sur Twitter. 

Cher @Guzzo_Vincenzo à votre cinéma aujourd'hui, pour éviter d'acheter une bouteille d'eau par souci écologique, j'ai demandé d'avoir un verre d'eau en achetant pop corn on m'a répondu qu'un verre vide coûtait 5 $ suis convaincue que vous pouvez améliorer cela svp ???

May 28, 2018

Invité à Le Québec maintenant diffusée sur les ondes du 98,5 FM, M. Guzzo a pris la peine de répondre à Julie en précisant que : « Faut arrêter de se faire passer pour des écologistes qu’on n’est pas. » Il poursuit : 

« La vérité, c'est que le 5 dollars l'a indisposée. Maintenant, elle doit comprendre Mme Snyder que malheureusement, on a des contrôles dans nos cinémas et qu'on doit gérer des inventaires. Les verres représentent un item d'inventaire et si on donne des verres gratuits, ça fausse les données de nos inventaires. » 


Il a par la suite terminé en suggérant à Julie d'apporter une gourde avec elle à l'avenir ou encore une bouteille vide et de tout simplement la remplir à la fontaine du cinéma... Pas faux. 

Quoi qu'il en soit, il est vrai que la consommation de bouteille d'eau est une bien mauvaise chose pour l'environnement. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Montréal pourrait bientôt en interdire l'usage, ou du moins mieux l'encadrer, tout comme elle l'a fait avec les sacs de plastique récemment. 

Source : Huffington Post Québec