Recherche sur Narcity

Le DG du Canadien, Marc Bergevin, avoue avoir eu des nuits blanches cette saison

« Les performances, ou les non performances, c'est inacceptable. L'effort n'était pas là. »

Le DG du Canadien, Marc Bergevin, avoue avoir eu des nuits blanches cette saison

Même s'il semble être sur son départ, le directeur général du Canadien, Marc Bergevin a le succès de son équipe à cœur.

Dans une entrevue avec Renaud Lavoie, reporter et informateur hockey pour TVA Sports, Marc Bergevin, enfermé chez lui, a avoué qu'il a fait des nuits blanches cette année. Il se pose plusieurs questions concernant les performances des Canadiens de Montréal.

« J'ai eu des nuits blanches. Il y a des questions, souvent, où c'est difficile de trouver des réponses. Mais ça fait partie [du travail] d'un DG de trouver des réponses aux succès ou aux insuccès de ton équipe. »

Doit-il bouger? Est-il le problème? Bref, vous pouvez imaginer les questionnements. Pour ceux qui se demandaient s'il était actif et s'il tentait activement d'améliorer son équipe, la réponse est oui : « Quand on regarde le dernier match, l'effort et l'engagement n'étaient pas là. Il faut être beaucoup mieux que ça. »

Bergevin a toujours son téléphone cellulaire près de lui. Il raconte avoir reçu beaucoup d'offres d'échange, mais a avoué à Renaud Lavoie que les offres étaient ridicules : « Tu serais le premier à me critiquer si j'avais accepté ces offres. »

Les autres directeurs généraux ont peut-être tenté d'attaquer la vulnérabilité de Bergevin, mais il n'a pas mordu.

Et même s'il n'ira pas par un processus de reconstruction, Bergevin ne veut pas hypothéquer l'avenir. Il raconte qu'il a trop l'organisation à coeur pour prendre des décisions impulsives avant un potentiel départ.

Le DG montréalais a également parlé de son gardien étoile, Carey Price. Ce week-end, on a appris qu'il ne patinera pas avec ses coéquipiers la semaine prochaine.

Plusieurs se sont posés la question : quand sera-t-il en mesure de revenir au jeu? Bien, sachez que même Bergevin n'a aucune idée : « On n'a aucune idée quand il va revenir. Ça avance mais peut-être pas aussi vite qu'on pensait. [...] Il n'y a rien qui me dit qu'il ne reviendra pas, mais je n'ai pas de date à donner, malheureusement. »

Il a également réitéré sa confiance envers Dominique Ducharme. Il a vu beaucoup de mauvais jeux cette année qui prouvent, selon lui, que les joueurs n'ont pas confiance en eux-mêmes. Bergevin a dit que même Scotty Bowman ne pourrait faire mieux.

« Ce n'est pas de la faute à l'instructeur si les gars ne sont pas capables de faire des passes de dix pieds », affirme Marc Bergevin

Tant que Bergevin est là, Ducharme le sera aussi, donc.

Cet article d’opinion fait partie d'une série de Narcity Media. Les opinions exprimées sont celles de l'auteur.trice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Recommandé pour toi

Loading...