Les mesures de confinement entourant la COVID-19 ne plaisent vraisemblablement pas à tout le monde. En effet, plusieurs semblent avoir de la difficulté à respecter les consignes des autorités en matière de distanciation sociale, si bien que le #endthelockdown explose en ce 13 avril sur Twitter et les Montréalais ne sont pas nécessairement en accord. 

En analysant bien la situation, on se rend compte que ce mot-clic ne trend pas vraiment à cause des gens qui adhèrent au mouvement, mais plutôt à cause de ceux qui s'y opposent et déplorent le manque de jugement de plusieurs. 

En effet, certains hashtags en réponse au #endthelockdown ne sont pas très gentils, alors que plusieurs proférent des insultes.

D'autres profitent de la situation pour bien expliquer pourquoi le confinement est nécessaire et en quoi celui-ci va faire en sorte que des vies seront sauvées.

Au final, la plupart des gens sont d'accord : vaut mieux prévenir et rester enfermé que sortir à l'extérieur et contracter la COVID-19.

Les tweets sont nombreux et certains se font avoir par ceux-ci!

Alors que plusieurs comparent les mesures prises au Canada avec celles prises en Suède, par exemple, où la situation est très différente, une petite mise à jour est de mise. 

« J'ai honte pour mon pays », indique un utilisateur.

« Reste à la maison et aide-nous à battre ce virus à la place de penser seulement à toi », dit quelqu'un. 

Certains semblent même avoir peur que la réputation des Canadiens soit impactée.

Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de cours qu'il faut faire comme si le Québec était en semaine de relâche et profiter du retour du printemps, au contraire. 

Le mouvement semble en fait faire suite à une protestation contre le confinement qui a eu lieu à Vancouver ce dimanche.

Plus d'une vingtaine de résidents se seraient réunis devant l'hôtel de ville pour faire valoir leur mécontentement.