Les 10 pensées qu'une Française a en débarquant à Montréal

T'as cru que c'était comme à la maison? T'as tout faux.
Les 10 pensées qu'une Française a en débarquant à Montréal

On a tous déjà voulu partir en trip loin de chez nous, pour changer d'air. Mais où?  De l'autre coté de l'Atlantique se trouve une destination que les Français aiment beaucoup : Montréal, Québec au Canada.

Du coup, moi aussi j'ai voulu aller vivre mon «Montréal dream». Je me suis dit pourquoi pas ? Pis paraît que l'été à Montréal c'est fun, il fait chaud et beau et y'a plein de trucs à faire.

Mais on croit que parce qu'on arrive à Montréal et qu'on y  parle  français, ça veut dire que c'est pareil qu'en France, mais vraiment pas du tout ! Voici une petite liste des choses que j'ai remarqué en arrivant et qui m'ont bien surprise :

1. La langue

Crédit gif - giphy

Les québécois ne parlent pas le même français que nous : les expressions sont très différentes. Dans ma tête j'ai pensé «Hein? Quoi?». Heureusement j'ai vite compris que blonde par exemple c'était pour copine, chum pour mec, et tabarnack pour notre joli putain qu'on utilise (trop souvent même).

2. Les maisons

Les escaliers des maisons. Dans ma tête j'ai pensé «c'est beauuuu mais pourquoi y en a partout?» : ça c'est tellement un truc qui m' a émerveillé, en même temps en France on a pas de neige (ou pas autant qu'ici c'est clair) alors c'est quelque chose qu'on voit pas du tout vu qu'on a pas besoin de mettre les trucs en hauteur pour éviter d'avoir de la neige dans sa maison dès que t'ouvres ta porte. J'adore.

Les maisons elles-mêmes. Dans ma tête j'ai pensé «c'est vraiment beau ici!» Les maisons sont colorées, l'architecture est top ici, les rues sont vraiment belles à traverser avec les arbres partout, ça change.

3. Les prix

Les prix sont tous hors-taxes. Dans ma tête j'ai pensé : «c'est compliquéééé»! On est pas habitués, la note ça surprend vraiment: tu vois pas le même prix que ce que t'as vu affiché. Ici, tous les prix sur les cartes, les étiquettes ben, c'est pas vraiment les prix donc au début c'est pas simple parce que chez nous c'est pas comme ça. Et il faut toujours laisser un pourboire car le service n'est pas compris dans le prix non plus, donc conseil : vite s'habituer à toujours payer un peu plus que prévu.

4. Le mélange français/ anglais

Une phrase, deux langues différentes pour s'exprimer. Dans ma tête j'ai pensé: «What ? j'ai pas compris ce que t'as dit»! Ça fait drôlement bizarre d'entendre des trucs comme « Hello, hi, nice to meet you, ça va bien?» Tout est dans les deux langues, c'est cool mais c'est pas évident au début quand t'as l'habitude de parler que français chez toi. Mais ça vient vite heureusement.

Crédit gif - giphy

5. Les prises de courant

La galère des prises qui sont pas pareilles que chez nous. Dans ma tête j'ai pensé «Meeeeeerde, j'aurai du prendre des adaptateurs!»

6. Le dollar canadien

Nous on a l'euro mais ici pas du tout. Dans ma tête j'ai pensé «Cooooool, tout coûte moins cher qu'en France avec la conversion» ! ...Sauf les forfaits de téléphone et les transports. Et là, j'ai pensé «wouaaah c'est vraiment cher ici».

7. Le décalage horaire

Il y a quand même 6h de moins qu'en France. Dans ma tête j'ai pensé «c'est chiant quand même». Quand tu te connectes sur Facebook à 21h, en France il est déjà 4h du matin, tout le monde dort et t'as l'impression de pas avoir d'amis : là, tu te rends bien compte que t'es loin de chez toi quand même.

8. La nourriture

On trouve pas les mêmes produits que dans nos magasins. Dans ma tête j'ai pensé «le fromage ici c'est cher, où sont les baguettes et la charcuterie?!?!» heureusement, il y a la poutine pour compenser et des brunchs vraiment trop bons donc ça va, on vous pardonne.

Crédit gif - giphy

9. Les parcs

Il y en a plein dans la ville, on peut en profiter partout. Dans ma tête j'ai pensé «Il y en a beaucoup plus qu'en France, ils sont très grands et ... il y a des ÉCUREUILS aaaaaah!». L'été c'est vraiment top d'en profiter, il y a des places magnifiques pour chiller sous le soleil montréalais, j'adore. (Et les écureuils c'est vraiment trop trop mignon, sorry)

10. Les rues

Il y a beaucoup plus d'espace sur la route et même sur les trottoirs. Dans ma tête j'ai pensé «elles sont bien bien grandes quand même». Mais ce qui est top c'est que tout est en blocs, c'est très facile pour se repérer. Soit c'est parallèle soit c'est perpendiculaire : easy non ?

Montréal c'est vraiment un endroit génial, c'est safe, y a plein de trucs à découvrir : heureusement il me reste encore du temps pour tout voir (si c'est possible) et là, dans ma tête je pense : «Trop cool non?!»

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...