Les 11 réalités que vit une fille superstitieuse

Parle-moi pas d'ouvrir un parapluie à l'intérieur.
Les 11 réalités que vit une fille superstitieuse

J'me considère quand même comme une fille rationnelle, dans 'vie. J'suis celle qui va calmer ses amies quand elle vont paniquer sur quelque chose qu'elles viennent de dire/faire ou après un examen qu'elles pensent couler (pis que dans l'fond elles vont avoir minimum 85% t'sais. J'suis celle qui va toujours regarder les choses comme elles sont et qui va essayer de relativiser...

Sauf quand on vient à parler de superstitions. J'suis sans doute une des filles les plus superstitieuses de mon entourage. Même si le côté rationnel en moi sait qu'un trèfle à quatre feuilles ou qu'un fer à cheval ne m'apportera pas plus de chance qu'un autre objet ben banale, mais je n'y peux rien. J'en suis venue à l'évidence que je ne changerai probablement jamais. Alors voilà 11 trucs que je vis avec quotidiennement pis que je crois que ceux et celles qui sont superstitieux pourront relate aussi.

1. J'ai toujours peur de dire « jamais ».

« Ça m'arrivera jamais. » Tu ne m'entendras JAMAIS dire ça. Pis si par mégarde je le dis, je vais tout d'suite me raviser ou me dire que juste à cause que j'ai dit ça, ça va m'arriver. C'est inévitable. Pis si c'est la personne en face de fois qui le dit, même si je ne t'le fais pas remarquer, je vais avoir la face d'une fille qui te dit « iiiii t'aurais pas dû dire ça ».

2. Je suis celle qui va te dire « TOUCHE DU BOIS »

J'pense trop que tout ce qu'on dit compte, j'crois. C'est comme si j'pensais que quelqu'un nous écoutait toujours pis qu'il se disait parfois « Ah ouais, y'a dit ça? Check ben, j'vais lui prouver le contraire! » Pis comme si toucher du bois allait tout changer. Tout le monde le sait, le bois est magique, tsé. #Not.

3. Je ne passerai JAMAIS sous une échelle.

Ou je ne briserai jamais de miroir... Pis parle-moi pas d'ouvrir un parapluie à l'intérieur. Les superstitions qu'on connait tous, ben j'y crois que je ne le veuille ou non. Même si je sais que c'est complètement irrationnel pis que passer sous une échelle, au fond c'est juste que c'est plus dangereux que de passer à côté, ben inconsciemment je pense qu'il va m'arriver quelque chose à cause de ça.

4. J'ai toujours peur de dire « Ça ne peut pas être pire que ça »

Parce que c'est CLAIR que si je/quelqu'un autour de moi le dit, je vais être certaine que la situation va s'empirer. J'ai même peur de le penser, parfois. COMME SI ÇA POUVAIT CHANGER QUELQUE CHOSE!

5. J'ai des vêtements porte-bonheur.

Ben oui, j'ai ça moi ces affaires-là. Mon cardigan porte-bonheur, mes jeans porte-bonheur, ma bague porte-bonheur, pis j'te parle même pas de mes sous-vêtements porte-bonheur. Quand j'porte un de ces items, tout va mieux. Je sais que c'est sans doute parce que justement j'ai plus confiance en moi et que j'suis meilleure dans ce que je fais à cause de ça et non que mes vêtements m'apportent littéralement de la chance, mais bon. Laissez-moi faire, bon.

6. J'ai toujours peur de porter malchance à quelqu'un.

« Ah non, il t'est arrivé ça? C'est sur que c'est à cause de ce que je t'ai dit/ce que j'ai fait l'autre jour. » C'est pas que je pense que je suis le centre de l'univers, c'est juste que j'ai vraiment l'impression que s'il se pose de quoi de mal, ça va être de ma faute.

7. Je crois (beaucoup trop) au karma.

Je sais que si j'fais quelque chose de wrong, ça va retomber sur mon karma. Mais c'est la même chose pour tout le monde. Si on fait quelque chose de mal, tôt ou tard, ça va nous retomber dessus. Et si tu persiste à faire le bien, tu vas être récompensé tôt ou tard.

8. J'ai des routines avant des évènements importants.

Avant une first date, avant un examen, avant une entrevue. J'deviens stressée pis faut que j'me calme. Pis j'me calme en faisant des petits trucs simples, genre me maquiller avec une certaine routine. Prendre mon temps. Manger certains trucs bien spécifique juste avant (que j'sais que je ne serai pas malade, mettons). Ouais, j'suis superstitieuse à ce point-là.

9. Je porte attention à trop de détails qui sont en réalité sans importance.

Vraiment des petits détails sans importance, là. Le pire, je crois que c'est lorsque je conduis/que j'suis en voiture, j'aime pas quand le volume de la musique est un chiffre impair. Genre si je monte le son, je vais le mettre à 20 ou 22, pas 21. Va savoir pourquoi. (Je sais, c' est RIDICULE, pas besoin d'me le dire).

10. Même si je dis ne pas croire aux vendredis 13, au fond de moi... tsé....

Au fond de moi... Je vais vraiment faire attention ce jour-là. Pis je vais mettre tout ce qui ne marche pas sur le fait qu'on est un vendredi 13. Assurément.

11. Pis même si je me trouve ridicule dans tout ça, ça ne changera pas.

Je sais que c'est insensé. Je sais que c'est irrationnel pis qu'au fond, ce n'est pas une paire de jeans qui va faire que mon examen final va bien aller. Mais j'y peux rien. Que j'me trouve/vous me trouviez ridicule ou non, ça fait partie de moi.

Le chant des oiseaux te réveille (si t'es fucking Blanche-Neige sinon c'est ton cadran), tu sors de ton lit pis la BOOM. Y'a rien qui se passe comme tu veux. C'est rien de bien grave, mais toutes ces petites affaires-là vont probablement ruiner ton moral et te faire passer une journée exécrable.

Si ces trucs-là t'arrivent, perd pas espoir, demain sera un autre jour.

Continuer à lire Show less

« Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal. »  

                                                                                                             -Edward A. Murphy Jr.

Continuer à lire Show less

J'te parle pas de quand t'es en relation, quand t'es steady avec quelqu'un. J'te parle pas non plus par rapport à tes BFF ou à ta famille. J'te parle dans quand tu t'attaches à quelqu'un et que c'est totalement irrationnel. Quand tu développes lentement (mais sûrement, tsé) quelque chose que tu te doutais même pas possible, pour quelqu'un. Tsé, ce quelqu'un ben spécial là... Ouais, exactement lui.

En premier, tu crois que c'est innocent. Ça t'amuse un peu, à vrai dire. Les p'tits papillons pis toute. Ça te distrait même du dernier, celui que tu voulais oublier, tsé. Tu t'intéresses à la personne pis tu finis par remarquer que chacune des soirées dans lesquelles tu vas sont l'fun quand ce quelqu'un-là est là, justement... mais sans plus. Faut dire aussi que tu le trouves extrêmement attirant (pour pas utiliser le terme « hawwwt »). Toutefois, ça reste simplement un ami d'un ami, ou quelqu'un que tu croises étonnamment souvent. Pis que tsé, t'aimerais croiser encore plus souvent. Ça reste une nouvelle connaissance... pis tsé, comme le dicton le dit si bien « tout nouveau, tout beau ».

Continuer à lire Show less

13 choses à ne pas faire ABSOLUMENT un vendredi 13

5. Présenter son chum ou sa blonde à ses parents

Il y a dans une année des jours un peu spéciaux... Non, je ne parle pas du jour de ton anniversaire, du jour de Noël, du jour de l'an ou du jour de la St-Jean-Baptiste!

Je te parle de ce jour qui peut arriver 1, 2 ou 3 fois selon les années et qui crée chez certains un moment de stress total! Le fameux vendredi 13! Tu sais ce jour où on va te dire "Va jouer au Loto, c'est un jour de chance" ou alors "Ne sors pas de chez toi, il va t'arriver quelque chose c'est un jour de malheur". En résumé, tu risques d'entendre tout et son contraire un vendredi 13!

Continuer à lire Show less