MISE À JOUR, 29 août 2019, 16h15: À noter que les cours ne sont pas annulés le 3 septembre 2019. La SEUQAM menace de faire des lignes de piquetage, mais cela ne change pas le fait que les chargés de cours et professeurs de l'UQAM essaieront de se rendre à leur cours.

Les cours débuteront après la longue fin de semaine du travail pour de nombreux étudiants universitaires. Cependant, ce ne sera pas le cas de tous, car les employés de soutien de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) seront officiellement en grève le mardi 3 septembre. Cette première grève durera 24 heures et pourrait donc retarder la rentrée des étudiants.

Les employés de l'UQAM demandent une meilleure offre salariale et celle-ci est à la source du litige. L'offre présentée aux syndiqués est inférieure à celle obtenue par d'autres employés du secteur universitaire québécois, ce que le syndicat des employées et employés de l'UQAM, la SEUQAM, juge inadmissible.

Le syndicat des employées et employés de l'UQAM demande aux étudiants de respecter les piquets de grève mardi matin. « On demande à la communauté universitaire de respecter nos droits à la négociation collective », a expliqué Louisa Cordeiro, présidente de la SEUQAM.

Ainsi, les techniciens de laboratoire, ceux du service de l'audiovisuel et les électriciens, notamment, se rassembleront devant les portes de l'université mardi.

L'AéSG-UQAM, de son côté, nous a fait parvenir une réaction à cette nouvelle, afin de préciser que les chargés de cours et les professeurs sont tenus de se présenter en classe. 

« Nous aimerions clarifier la situation quant à la tenue des cours du mardi 3 septembre et la grève des membres de la SEUQAM. Les cours du 3 septembre ne sont pas annulés, puisque la personne chargée de cours est tenue de se présenter en classe et être disponible pour donner le cours. Nous invitons donc nos membres à se présenter à leurs cours, tout en priorisant leur sécurité s'ils font face à une ligne de piquetage, en ne tentant pas de briser celle-ci », a indiqué Stéphanie Poirier, Présidente de l'AéESG-UQAM.

Une campagne de sensibilisation a d'ailleurs vu le jour la semaine dernière dans le métro, les journaux et les panneaux. Le slogan mis de l'avant était « Pas d'employé.e.s, pas de rentrée! ».

Avec la pénurie de main-d'oeuvre dans les écoles, la présidente du syndicat tient à rappeler l'importance de ses membres. « [...] Nos membres offrent des services de qualité à la communauté universitaire. Nous voulons continuer à contribuer à l'essor de notre institution », a-t-elle conclu.

Les employés de soutien de l'UQAM sont sans convention collective depuis le 31 mai 2017. Le vote de grève a été approuvé à 93% le 3 juiller dernier.

*[NDLR]: Suite à la publication de l'article l'AéSG-UQAM nous a fait parvenir une réponse. « Nous aimerions clarifier la situation quant à la tenue des cours du mardi 3 septembre et la grève des membres de la SEUQAM. Les cours du 3 septembre ne sont pas annulés, puisque la personne chargée de cours est tenue de se présenter en classe et être disponible pour donner le cours. Nous invitons donc nos membres à se présenter à leurs cours, tout en priorisant leur sécurité s'ils font face à une ligne de piquetage, en ne tentant pas de briser celle-ci », a indiqué Stéphanie Poirier, Présidente de l'AéESG-UQAM.