Les ignorants sont plus heureux

Je m'explique. Je suis quelqu'un qui pense trop dans la vie. Je pense non fucking stop. Je peux bien faire de l'insomnie. Je pense à mes 1000 projets qui n'avancent pas comme je voudrais, je pense à notre société de marde dans laquelle on vit, je pense à mon fils... Maudit que je m'ennuie de lui quand il part chez sa mère.

Je pense à si je suis un bon chum? Parce que parfois, criss que je me trouve à chier. Suis-je un bon enfant?  Suis-je un bon père? Suis-je une bonne personne? Car des fois, je me kickerais dans la face moi pis mon caractère de marde.

Je me mets beaucoup de pression sur les épaules. Je désire être parfait, aimé de tous. Le fait d'être trop exigeant envers moi-même est devenu une maladie. Le regard des autres m'affecte beaucoup. Je suis constamment à la quête du bonheur, mais on dirait que je ne le trouverai jamais. Je pense à comment je pourrais faire bouger les choses à ma façon.

J'aimerais tout abandonner et retourner aux études pour devenir infirmier. De cette façon, je pourrais contribuer aux mieux-être de notre communauté en ayant un emploi gratifiant. Me coucher le soir en pensant à tous les gens que j'ai aidés. Bin non, j'écris des textes et des webséries. J'ai un surplus d'ambition, mais je fais rien.

La société dans laquelle on vit me dégoûte royalement par moment. Un monde rempli de mensonges, de gens irrespectueux, de gens centrés sur eux-mêmes, moi, moi, moi, moi, moi... Regarde-toi dans le miroir avant de juger les autres. Et je ne parle pas de prendre un selfie dans le miroir pour montrer au monde entier comment tu es jolie et heureuse avec ton chien et tes nouveaux cheveux. J'aimerais donc ça être heureux aussi facilement. Je t'envie dans le font. En tout cas, je suis clairement dû pour une nouvelle coupe.

On a vraiment un problème de société. Quand je regarde les insultes gratuites sur les réseaux sociaux, ça me fait capoter. Si ce que tu as à dire n'est pas sympathique et constructif, ferme ta yeule. Je prends par exemple Julie Snyder qui a été insulté gratuitement x 1000 sur son apparence. Pense ce que tu veux de Julie Snyder dans ta tête, prends une gorgée de crème soda et retiens-toi de lui écrire une vacherie. Son apparence lui appartient. (Ici, j'ai passé à un cheveux de t'écrire une insulte, mais je ne l'ai pas fait. Ça ne sert à rien.) Pas parce qu'elle est connue qu'elle est barricadée contre l'intimidation. Sur 100 bons commentaires, il est certain qu'on va retenir  le mauvais. Un seul suffit pour blesser quelqu'un. Une minorité qui fait mal.

Avec le temps, j'ai appris que le jugement est signe d'ignorance et que seulement la peur me porte à juger. Efface ton jugement, remplace-le par la curiosité et les choses vont qu'aller en s'améliorant pour toi.

J'aimerais ne pas penser à tout ça. Avoir mon emploi stable, ma maison, mon chien et ne plus penser à rien. Penser seulement à ma famille, m’entraîner, penser à quoi je vais manger pour souper et où je vais aller en vacances cette année. Arroser mon asphalte et entrer juste à temps pour regarder Dave Morissette en direct assis dans mon divan... Et être heureux.  Être heureux, c'est tout ce que je demande. Je consulte et ça fait du bien. Je dois penser à moi-même pour enfin avancer, mais est-ce contradictoire? Jt'un fucké. Je désire avoir la tête libre. De vivre tout simplement. Je veux être un ignorant à ma façon. Sans me soucier de ce qui m'entoure et me laisser distraire par n'importe quoi... Pas tant évident. Je dois apprendre à m'en crisser comme on dit.

*et je ne dis pas que tous les gens qui prennent des photos avec leur chien sont des ignorants, loin de là. Ce n'est pas une insulte. Je dis simplement que j'aimerais réussir à être heureux, sans penser, que tout coule parfaitement sans réfléchir. Prendre des photos avec mon chien et vivre le parfait bonheur. Car on le sait, chacun possède sa propre façon d'être heureux.

**et bitcher les autres sur les réseaux sociaux afin d'être heureux est l’exception à la règle. 

La pandémie a infligé des dommages importants à l'économie montréalaise depuis mars. Pour ajouter aux pertes financières résultant de l'annulation d'événements importants à travers la métropole, une multitude de magasins emblématiques de Montréal ont annoncé des fermetures en 2020.

Bien que certaines de ces marques continuent de rendre leurs produits disponibles dans les magasins en ligne, beaucoup d'entre elles ont complètement fermé les portes de leurs points de vente au détail ou ont déclaré faillite.  

Continuer à lire Show less

La Société de transport de Montréal (STM) a annoncé ce mardi être aux prises avec une panne majeure depuis lundi après-midi, affectant ainsi quelques-uns de ses services, bien que les autobus et le métro fonctionnent « normalement ».

Il semblerait que la Société de transport de la métropole en voit de toutes les couleurs. Quand ce n'est pas une panne de métro qui fait des siennes, c'est une inondation ou encore des bagarres dans les autobus. 

Continuer à lire Show less

Vivre une rupture... Peu de gens ont la chance de se vanter qu'ils ont rencontré leur premier amour à 15 ans et que 20 ans plus tard, ils sont toujours ensemble. À ce monde-là je vous dit : "Waw, chanceux"...

Pour les autres personnes qui comme moi ont traversé ou traversent les différents stades d'une séparation, vous serez d'accord avec l'affirmation suivante : "F*cking coup bas de la vie dont on se passerait bien!"

Continuer à lire Show less

La fois où j'ai tout quitté pour ne jamais revenir

Il me fallait cet événement déclancheur...

J'étais assise sur le siège avant d'ta voiture. Je te regardais fixer l'horizon, tourmenté. Ces minutes me paraissaient interminables et pourtant, je souhaitais qu'elles ne se terminent jamais. Puis, tu as mis fin au silence qui pesait sur le temps. 

"Je ne t'aime plus, j'suis désolé."

Continuer à lire Show less