Quand je vois qu'un congé férié approche, je compte les jours avant et je jubile davantage. Pourquoi? Parce que je vais (ENFIN) pouvoir faire toutes ces choses que j'avais dont envie de faire alors que je pouvais tout simplement pas vu que les journées font encore seulement 24 heures aux dernières nouvelles et que j'ai trop de choses à faire pendant ces précieuses heures pour pouvoir me payer la traite. Je rêve du jour que je vais pouvoir consacrer entièrement et complètement à un marathon d'une de mes séries préférées sans me sentir coupable et en pensant à rien à part la belle face du personnage masculin principal...

C'est pas que je suis paresseuse, c'est juste que j'aime beaucoup trop profiter de mon temps libre en faisant rien de productif. Je saurais pas comment te l'expliquer, mais y'a quelque chose de libérateur dans le fait de rien faire de sa peau et de glander pendant une journée entière sans se sentir mal par rapport à tout ce qu'on aurait pu faire mais qu'on a pas fait.

Heureusement pour moi mais surtout pour moi aussi au fond, parce que je sais que t'aimes autant les congés que moi, y'a une étude qui est sortie, qui a été faite par des psychologues et qui aurait prouvé sans l'ombre d'un doute que prendre congé rallongerait l'espérance de vie d'un être humain!

Tu trouves ça pertinent et tu me crois pas tant que ça? Les chercheurs ont pris un groupe d'hommes qui avaient de gros risques de développer une quelconque maladie du cœur et ils leur ont donné un questionnaire dans lequel il devait répondre à des questions quelconques sur les vacances qu'ils ont pris au cours de leur vie. Finalement, les scientifiques sont venus à la conclusion ultime que la majorité de ceux qui prenaient plus de congés que la moyenne avaient un risque de mortalité global moins élevé que les autres.

Si t'étais pas encore tout à fait certain de ton prochain congé, j'pense que tu devrais arrêter de continuer à douter et que tu devrais appeler ton boss au plus sacrant pour lui dire que tu rentreras pas la semaine prochaine (et l'autre d'après (ben non, j'niaise, faut pas abuser là)...

Tsé, c'est une question de vie ou de mort! Ou pas, c'est une autre blague plate de ma part.

Pour toi, sceptique qui ne croit pas tout ce qu'on lui dit : la source de l'étude sur laquelle je me base dans cet article!