On t'explique les panneaux de stationnement pour t'éviter de sacrer quand tu viens à Montréal

Ça va être plus facile maintenant.
Éditrice, Narcity Québec
On t'explique les panneaux de stationnement pour t'éviter de sacrer quand tu viens à Montréal

On a tous connu ce scénario: Tu sors à Montréal avec tes amis un soir, c'est toi qui as été désigné pour conduire. T'arrives proche du bar et là le calvaire commence, il faut trouver une place de stationnement. Entre les milliers de panneaux d'interdiction et ton amie un peu pompette sur la banquette arrière qui chante « J'suis sorti avec mes chums de filles » à tue-tête, t'es un peu perdue.

À lire aussi: 10 magnifiques bars où aller prendre plusieurs verres à Montréal sans dépenser toute ta paye

On te comprend totalement, c'est un peu compliqué d'avoir une auto à Montréal. Pour avoir reçu plusieurs contraventions de stationnement, dont une la semaine dernière justement que j'ai encore sur le coeur, on a décidé de te démêler tous les panneaux de stationnement et les interdictions pour t'éviter de sacrer pour que toi aussi tu puisses chanter les succès de Marie-Chantal Toupin! 

À lire aussi: Marie-Chantal Toupin cause encore un « maudit bordel » sur Facebook

Les bornes-fontaines

@chartrand_moniqueembedded via

Il est interdit de se stationner devant une borne-fontaine rouge. Tu dois laisser au moins 5 mètres devant et 5 mètres derrière.

@ninjameurtriembedded via

Il est cependant permis de se garer devant les bornes-fontaines de la STM qui sont bleues sans que tu risques de recevoir une contravention.

Les vignettes

Plusieurs panneaux ont un numéro de vignette. Ceux-ci permettent aux résidents détenteurs de vignettes de se stationner à ces places. Il est interdit de stationner entre les heures affichées si tu ne possèdes pas la vignette.

Via @narcity

Ça, à date, c'est assez clair, mais ça se corse souvent avec les flèches qui indiquent le début ou la fin d'une zone réservée. Si la flèche pointe vers la chaussée, c'est le début de la zone, si elle pointe vers le trottoir ça marque la fin.

Les interdictions ponctuelles

Souvent, il y a des panneaux sans vignette mais qui indiquent des moments précis d'interdiction.

Via @narcity

Par exemple, à cet endroit, il est interdit de se stationner le mardi entre 13h et 14h à partir du 1 avril, jusqu'au 1er décembre. La plupart du temps, c'est pour permettre le nettoyage des rues. En hiver par contre, pas besoin de changer ton auto de place, mais tu dois quand même jeter un coup d'oeil pour voir s'il n'y a pas d'interdiction qui ont été ajoutées en raison du déneigement.

Les panneaux oranges

@charleslafembedded via

Les panneaux orange indiquent une interdiction temporaire. Que ce soit pour le déneigement, des travaux de construction ou même un tournage, il faut respecter les heures d'interdictions jusqu'à temps qu'elle soit enlevées. Attention, elles peuvent être posées à tout moment. Si tu prévois partir à Cuba en hiver, planifie une autre place que le centre-ville pour garer ta voiture.

Les bandes jaunes

Via @narcity

La majorité des intersections à Montréal affichent maintenant des bandes jaunes en bordure de la rue. Celles-ci désignent le règlement de la ville qui interdit de stationner son auto à moins de 5 mètres d'une intersection. Alors si ton auto dépasse sur la ligne jaune, tu pourrais avoir une contravention sur ton pare-brise à ton retour.

Via @narcity

Cette voiture, par exemple, est visiblement en infraction.

Zones réservées aux personnes handicapées

Via @narcity

La Ville est très stricte avec les zones réservées aux personnes handicapées. Le prix de l'amende ayant doublé depuis mars 2018, elle est passée de 149$ à 300$. Je prendrais pas de chance à ta place.

Aussi, une des situations les plus mélangeantes c'est quand il y a plusieurs panneaux sur un même poteau. Selon la Ville de Montréal, le panneau du haut prime sur les autres et peut même annuler certaines autorisations.

Via @narcity

Si on prend ce cas ici, du lundi au samedi tu peux te stationner pour un maximum de 60 minutes entre 9h et 18h à cet endroit, après c'est heures-là tu peux rester là le temps que tu veux. Mais admettons que c'est mardi matin le 23 octobre à 8h30, là t'as pas le droit du tout, à cause du panneau du haut qui interdit le stationnement le mardi de 8h à 9h du 1er avril au 1er décembre. Pis le dimanche, t'es safe ici.

Finalement, le meilleur truc pour pas se faire suer avec le stationnement, ça reste de prendre le métro et les transports en commun! C'est meilleur pour l'environnement et ça t'évite un casse-tête.