Tu sais que tu es un vrai Québécois quand...

Quand la poutine se trouve dans ton top 10 de mets préférés.
Tu sais que tu es un vrai Québécois quand...

Même si j'ai envie de voyager, je l'aime, ma province. Je l'aime malgré les chaleurs que j'ai durant les été les plus chauds, les chauffeurs pas toujours talentueux, mon nez qui se gèle complètement durant les journées les plus frettes d'hiver, la dépression saisonnière qui me prend chaque automne et les fans de hockey qui me cassent les oreilles dès qu'une nouvelle saison commence!

T'as beau aimer passionnément ou très modérément ta province, ça change probablement pas le fait qu'elle a fait de toi la personne que tu es aujourd'hui, avec tous tes défauts et tes qualités aussi.

Tu sais donc que t'es un vrai Québécois...

1. Quand tu es capable de conjuguer des sacres

2. Quand un criss/tabarnak/calisse/osti t'échappe quand tu te cognes une orteil contre une patte de chaise

3. Quand tu as un chum au lieu d'un copain et une blonde au lieu d'une copine

4. Quand la poutine se trouve dans ton top 10 de mets préférés

5. Quand tu sais que tu ne dois pas parler de l'indépendance du Québec aux soupers de famille

6. Quand tu détestes l'hiver mais souhaites avoir de la neige partout à Noël

7. Quand tes écoles primaire et secondaire avaient des journées prévues pour les tempêtes

8. Quand le hockey est la religion d'au moins une personne que tu connais

9. Quand le football désigne le sport avec le ballon brun ovale

10. Quand tu t'es pété la gueule au moins une fois en tombant sur de la glace

11. Quand tu as déjà passé des journées entières à pelleter de la neige

12. Quand le fromage en grains est le seul fromage acceptable pour une poutine

13. Quand tu es devenu mentalement habitué au - 30 en janvier et au 30 en août

14. Quand tu as juste une petite laine lorsqu'il fait 10 dehors

15. Quand tu as déjà fantasmé sur les fesses de Roy Dupuis

16. Quand tu sais qui sont Gilles Vigneault et Félix Leclerc

17. Quand tes grands-parents te parlaient de l'orange qu'ils recevaient dans leur bas

18. Quand tu sais que la plupart des Canadiens ne vivent pas dans des igloos

19. Quand tu es capable de parler au moins quelques mots en deux langues

20. Quand tu t'excuses quand tu accroches quelqu'un

21. Quand tu as déjà vu un chevreuil ou un cerf en voiture

22. Quand tu as passé des journées entière à construire des bonshommes de neige

23. Quand manger des crêpes avec du sirop d'érable n'est pas si spécial que ça

24. Quand tu as dû ramasser des tonnes et des tonnes de feuilles en octobre

25. Quand la politesse des personnes qui t'entourent ne te surprend pas plus que ça

26. Quand tu fêtes aussi fort à la Saint-Jean qu'au Jour de l'an

27. Quand tu n'es pas surpris d'avoir une température de BBQ et une tempête de neige durant la même semaine

28. Quand tu n'as jamais payé pour aller aux toilettes dans ta province

29. Quand tu prends un Cappucino glacé au Tim Hortons en hiver sans te faire regarder croche

30. Quand tu as de l'argent de Canadian Tire dans tes poches

31. Quand tu buvais des p'tits cartons de lait certaines journées au primaire

32. Quand tu te sens toujours un peu déprimé en novembre

33. Quand tu as dû prendre un costume d'Halloween qui allait par-dessus ton manteau

34. Quand manger du Kraft Dinner n'est pas une punition pour toi

35. Quand tu sais exactement LA place pour manger une bonne poutine

36. Quand tu es dégoûté par une poutine avec du fromage râpé

37. Quand tu sais que les quatre saisons sont l'hiver, l'hiver, l'été et l'hiver

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Ce chalet de 1,3 M$ à 1h30 de Montréal semble sortir tout droit d'un film de Noël quétaine

On imagine tout de suite un couple coincé dedans durant une tempête de neige!❄️✨

Les fans de films de Noël quétaines savent que si une célibataire de la ville quitte son condo lors d'une tempête de neige pour se rendre dans un village éloigné, elle risque fort de se retrouver devant une route barrée par la neige, et ce, juste devant le chalet d'un homme malcommode, mais qui gagne à être connu. Or. ce chalet à une heure et demie de Montréal est magnifique et son apparence est digne d'un film dans lequel les protagonistes coincé.es ensemble à cause des intempéries tombent finalement en amour.

Située à Bolton-Ouest dans la Montérégie, cette demeure rustique plongera les nouveaux propriétaires dans un décor féérique digne d'un film du dimanche après-midi.

Continuer à lire Show less

Cet automne, ne te laisse pas miner le moral par la température plus fraîche et la pluie qui s'amène, car il y a tellement d'activités automnales amusantes à faire. D'ailleurs, tu peux partir dans en road trip spontané à moins de trois heures de Montréal avec tes meilleur.es ami.es pour découvrir les beautés de la province.

Tu te lèves un matin et tu as envie d'aventure? Ces huit destinations où aller cet automne près de Montréal sont exactement ce qu'il te faut!

Continuer à lire Show less

Violence par armes à feu : « Montréal n’est pas sécuritaire » selon cette criminologue

« Actuellement, on peut le dire, on a, à Montréal, une guerre de gangs ».

Les jours se suivent et se ressemblent dans la région métropolitaine, alors que les fusillades se font fréquentes. Or, avec cette montée de la violence par armes à feu dans les rues, «Montréal n'est pas sécuritaire » selon la criminologue et sociologue Maria Mourani, créatrice de la première firme privée de criminologie au Québec.

« Actuellement, on peut le dire, on a à Montréal une guerre de gangs », lance d'emblée Mme Mourani en entrevue avec Narcity, qui avance qu'un début d'émergence est survenu dès l'automne 2020. « Ça s'est accentué cet été », a-t-elle poursuivi.

Continuer à lire Show less

La pluie et le tonnerre sont comme la coriandre : soit tu aimes, soit tu détestes. La grande région de Montréal a été frappée de plein fouet par de forts orages et éclairs, réveillant ainsi la population. Plusieurs personnes n'ont pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux, faute d'un sommeil interrompu.

Vers 5 h 30, des orages violents ont servi de réveil-matin à plusieurs Québécois et Québécoises, tant à Montréal que dans les régions périphériques. Selon MétéoMédia, ils continueront toute la journée jusqu'en fin d'après-midi et ce, sur tout le sud du Québec et les secteurs longeant le fleuve Saint-Laurent.

Continuer à lire Show less