Pourquoi je suis partie à l'autre bout du monde pour un gars

Ben oui, j'ai fait cette grosse folie-là.
Pourquoi je suis partie à l'autre bout du monde pour un gars

L'autre bout du monde, c'est peut-être une p'tite exagération vu que c'était juste de l'autre côté de l'Atlantique (j'vois déjà à quel point t'es déçue en ce moment parce que tu t'imaginais un bel Australien qui ressemble à Liam Hemsworth avec un accent beaucoup trop hawt, mais bon, on dirait bien que va falloir que tu te contentes de l'accent français). Aujourd'hui, ça fait déjà sept mois que je me suis envolée avec Air Transat pour rejoindre le gars qui me tentait un peu, pas mal, beaucoup, à la folie.

Quand j'y repense, j'peux te dire que ça va probablement faire partie de le top 10 des folies que je vais avoir faites dans ma peut-être longue vie. J'vais être ben honnête avec toi, je suis pas la personne la plus wild au monde. Ma routine, je l'aime bien et mes plus belles journées sont souvent passées avec un bon roman, un chocolat chaud et mon chat étendu de tout son long sur le divan à côté de moi...

Et, quand j'y repense avec toute ma tête et tout mon jugement pas aveuglé par ce que je ressentais pour ce gars-là, je me rends compte à quel point c'était pas la chose la plus brillante que j'ai pu faire de toute ma vie. Si tu m'avais demandé ce que je déciderais de faire un mois après mon retour de France si je pouvais retourner en arrière, je t'aurais probablement dit que je serais restée au Québec et que je me serais sauvé des milliers de dollars que j'ai pitchés à bout de bras par la fenêtre. Si tu me le demandais maintenant, j'pense que j'te dirais plutôt que c'était un mal nécessaire pour comprendre que c'était juste pas le bon pour moi!

Des fois, je me demande ce qui m'a pris de faire ça. Et, si t'as fait cette grosse folie-là (j'sais qu'on est pas beaucoup dans cette situation, mais j'ose m'imaginer que je ne suis pas la seule à avoir fait ça), ça se peut aussi que tu te sois déjà posée la question sans vraiment trouver LA réponse parfaite.

Crédit photo - Claire Penn

J'pense que j'étais jeune (je le suis encore) et que j'avais besoin d'apprendre de mes propres erreurs. Tsais, à 18 ans, j'pense que c'est normal de faire des erreurs de jugement et de manger une porte dans la face une fois de temps en temps... Ça fait mal, mais en même temps, j'pense que ça fait partie de la game!

Quand t'es jeune, c'est normal d'avoir envie de faire tes propres expériences. Même si j'ai beau aimer ma routine et mon chat plus que (presque) tout au monde, je m'envolais vers l'inconnu. Avant que tu montes sur les grands chevaux que t'as clairement pas dans ta cour, oui, je l'avais déjà vu avant (j'ai fait la folle, mais pas à ce point-là quand même). Mais un nouveau pays et quelque chose que j'avais clairement pas vécu avant, ça reste autre chose complètement...

Dans la vie, je veux voyager vraiment, vraiment beaucoup. Quand t'as la possibilité de partir dans un pays dont tu connais quasiment rien en étant logée gratis, ben ça convainc assez bien.

À l'époque (quand j'en parle, ça a l'air plus loin que ce l'est vraiment), j'étais établie dans ma p'tite routine qui se résumait à l'école, à mes amis et à ma job à temps partiel qui me permettait de travailler de la maison. J'aimais bien ma vie, mais je pense que ça commençait à devenir routinier et que j'aurais ben aimé mettre un peu de piquant dans mon été. Pis quand ta job te le permet... y'a pas grand chose qui te retient!

Finalement, j'pense que je connaissais pas grand chose à l'amour. Avec le recul que j'ai après un peu plus d'une demi-année, je me rends compte que l'amour, c'est pas d'essayer de contrôler quelqu'un et de le vouloir pour toi tout seul. Après une couple de mois, je me rends compte qu'il m'aimait pas comme du monde, mais comment peux-tu comprendre ça quand t'oses pas en parler à quelqu'un parce que, au fond de toi, tu sais qu'il y a quelque chose qui cloche?

Des fois, quand t'aimes quelqu'un, y'a une couple de cellules de bon sens qui éclatent et tu finis par faire n'importe quoi, pis c'est un peu ça qui m'est arrivé.

Plusieurs vols sont annulés ou retardés à l'aéroport Montréal-Trudeau et voici quoi savoir

Tu ferais mieux de vérifier ton vol avant de te rendre à l’aéroport. ✈️

Plusieurs voyageur.euses ont vu leurs départs vers des destinations internationales et des vols à l'intérieur du pays être annulés ou retardés en raison des récents événements météorologiques et de la recrudescence des cas de COVID-19 partout dans le monde.

À l'heure d'écrire ces lignes, ce 3 janvier à 10 h 20, dans la liste des départs, il y a qiunze annulations et neuf vols retardés pour les dates du 3 et 4 janvier 2021 tandis que seize arrivées en direction de l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal sont annulées et 24 sont retardées.

Continuer à lire Show less

Maintenant que des assouplissements entreront en vigueur prochainement dans les aéroports du pays, l'heure est à la planification de voyage pour plusieurs Québécois.es avides d'aventure. Air Canada vient d'annoncer la reprise de ses vols vers les États-Unis et 13 destinations seront desservies à partir de Montréal.

Dans le cadre de la réouverture des frontières canadiennes, l'entreprise aérienne a confirmé ce lundi 19 juillet avoir amélioré son horaire d'été pour les vols Canada/États-Unis à partir de la métropole, qui comprend 13 aéroports répartis dans 11 villes pour un total de 132 vols par semaine.

Continuer à lire Show less

L'heure est aux assouplissements, alors que le gouvernement du Canada vient d'annoncer la réouverture de ses frontières avec le reste du monde. Or, toustes les voyageur.euses qui transiteront par un aéroport, dont à Montréal, verront quelques changements en leur faveur.

Cet ordre d'annonces attendues par les touristes d'ici et d'ailleurs a été présenté ce lundi 19 juillet par, entre autres, la ministre de la Santé fédérale, Patty Hajdu, lors d'une conférence de presse.

Continuer à lire Show less

Plusieurs Québécois.es comptent voyager à l'étranger, maintenant qu'iels sont complètement inoculé.es contre le nouveau coronavirus. En revanche, si tu as déjà eu la COVID-19 et souhaites partir à l'aventure, tu pourras recevoir ta deuxième dose, comme tous et toutes.

Le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) recommande maintenant une deuxième dose pour les personnes « avec un antécédent de COVID-19 qui planifient un voyage et qui doivent répondre à l'exigence d'une double vaccination », confirme le ministère de la Santé, par voie de communiqué.

Continuer à lire Show less