Connexion
FR - Nouvelles

Tout ce que tu dois savoir sur la grève de la SAQ qui peut recommencer à tout moment

Les employés de la SAQ ont déclenché le mardi 17 juillet une grève de 6 jours non consécutifs.
Tout ce que tu dois savoir sur la grève de la SAQ qui peut recommencer à tout moment

Hier c'était officiel, la première journée de grève des employés de la SAQ était déclenchée. Les tensions entre la direction et le personnel étaient palpables depuis les menaces de grève lors de la fête de la Saint-Jean. La grève est loin d'être terminée et tu ferais mieux de faire tes réserves le plus tôt possible!

À lire aussi: La SAQ vient officiellement de tomber en grève

Aujourd'hui, on ne devrait pas avoir une nouvelle grève-surprise. Le syndicat a voté en faveur de 6 jours de grève à repartir de manière stratégique. C'est donc probable qu'au courant du mois d'autres journées de grève soient déclenchées à des moments qui ne feront plaisir à personne.

First strike day for SAQ workers. This is Ontario and Pie-IX. They say their positions are precarious and hours are bad, causing poor work-life balance. Unclear when the other 5 days voted will be taken. pic.twitter.com/nZsKkgffXv

July 17, 2018

Comme c'est arrivé hier, si une autre grève a lieu, le personnel-cadre va maintenir un maximum de succursales ouvertes. Lors de la première grève, 66 succursales sont restées ouvertes pour 344 fermées. On imagine qu'un plan similaire sera mis en place lors de la prochaine journée de grève.

Les employés trouvent que la répartition des horaires est défavorisante. La SAQ souhaite faire travailler ses employés permanents la fin de semaine, or, de tels horaires pénalisent les employés à temps partiel qui constituent 70% du personnel.

Les temps pleins demandent une semaine de 35h débutant le lundi. La SAQ refuse cette demande puisqu'elle juge que les ventes se font majoritairement le jeudi jusqu'à dimanche.

La condition des temps partiels est précaire. Ils n'ont pas d'horaire régulier et ça peut prendre jusqu'à 15 ans avant d'obtenir un poste permanent.

Ça fait maintenant depuis 16 mois que le syndicat et la SAQ négocient. Les deux parties n'arrivent toujours pas à arriver à une entente. On note toutefois que le salaire ne fait pas partie des revendications des employés de la SAQ.

Des négociations auront lieu mardi et jeudi prochain. Si les deux parties s'entendent, ça mettrait fin à la menace de grève.

Source | Source2

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.