La série coup de poing Fugueuse a eu un immense impact sur le Québec l'an dernier. Alors que certains critiquaient la naïveté de Fanny et même la rapidité à laquelle tout évoluait, des experts et des anciennes fugueuses victimes de situations semblables nous ont rapidement rappelé que, malheureusement, la série était collée sur la réalité. Le tout a sensibilisé le Québec à la cause, et ouvert les yeux sur l'enfer que des centaines de jeunes Québécoises vivent. 

À lire aussi: Le livre que tu dois lire si t'es totalement accro à la nouvelle série Fugueuse

La série a permis à plusieurs de découvrir le documentaire québécois Ma fille n'est pas à vendre et le livre basé sur une histoire vraie14 ans et portée disparueSi vous faites partie de ceux qui ont dévoré ces témoignages et ces enquêtes sur l'exploitation sexuelle et la prostitution juvénile et que vous en voulez plus, j'ai une excellente nouvelle pour vous: Télé-Québec sort le documentaire Trafic, qui explore le milieu de l’exploitation sexuelle des jeunes filles à Montréal. 

En fait, Trafic, c'est une série de trois capsules documentaires et six balados qui révèlent la vérité sur le milieu à l'aide d'enquêtes exclusives avec des proxénètes, policiers, intervenants sociaux et victimes de l’industrie de prostitution juvénile.

Je vous préviens, c'est choquant. Un extrait du documentaire sur les pimps est sorti, et ça donne des frissons alors qu'un ex-pimp parle de sa réalité: 

« Il m'a appris à parler aux femmes, vraiment jouer dans leurs têtes. Une femme, ça aime quand c'est propre, quand on fait à manger pour elle, qu'on leur donne des fleurs...Moi j'suis comme un Roméo. J'vends un rêve, tu comprends. (...) Je lui montre la vie qu'elle n’a jamais eue: la voiture, les bijoux, tu ne lui achètes pas de vêtements chez Wal-Mart, tu vas chez Gucci, des affaires de même, parce que 90% des femmes sont matérialistes dans ce milieu-là.  »

Deux balados sont déjà diffusés. Un d'eux est un témoignage d'un ex-pimp qui amène même l'enquêteuse sur les lieux de prostitution, et l'autre porte sur une enquête sur la clientèle qui consomme l'exploitation sexuelle. 

Le premier documentaire sortira en début de semaine, le 26 mars 2019, sur le site de Télé-Québec