WhatIsAdam : ce que c'est réellement de vivre de son art

La plus belle décision que tu pourrais prendre toi aussi...
WhatIsAdam : ce que c'est réellement de vivre de son art

Dans le cadre de l'Igloofest se tiendra CE SOIR (donc, manque pas ça), le vernissage du remarquable artiste WhatIsAdam à l'Apt. 200. Ce sera une exposition qui rendra hommage aux oiseaux de nuits, aux visionnaires, tous ceux qui font que Montréal est reconnue à travers le monde grâce à son style unique et éclectique!

J'en ai donc profité pour m'entretenir avec Adam, lui qui ne montre jamais son visage! Artiste forcené, dont on peu apercevoir les oeuvres autant à Montréal, qu'à New-York, qu'au Mexique, qu'à la Station 16, j'ai voulu en apprendre plus sur son univers et comment il a fait pour en arriver là. Et aussi parce que je suis convaincue que c'est le rêve de plusieurs d'entre nous (moi incluse) de vivre de notre art.

Viens en apprendre plus sur le jeune homme qui a ça dans la peau. Peut-être ça te convaincra  de faire enfin le saut! 

1- Comment qualifierais-tu ton art? Quel est ton style?

Quand j'étais enfant, mon père travaillait beaucoup. Je me souviens qu'il m'apportait des bandes dessinées pour m'occuper. Je ne raconte pas cette histoire souvent, mais c'est un souvenir marquant de ma jeunesse. Comme plusieurs autres, j'ai commencé en créant mes propres histoires et personnages. J'ai passé plusieurs heures à dessiner. Ce côté illustratif-design-pop-bande-dessinée est très représentatif de mon style d'aujourd'hui. Adulte, j'ai travaillé beaucoup en sérigraphie et en design. Je pense que ces expériences se ressentent dans mon esthétique d'aujourd'hui.

2- Comment tout ça a commencé? As-tu toujours voulu faire ça?

J'ai souvent essayé de passer à autre choses. Honnêtement, ça n'a pas été un choix de travailler dans ce domaine à temps plein. J'ai combattu! Mais bon... ça a bien l'air que c'est plus fort que moi!

3- De qui t'inspires-tu?

Shepard Fairey. Je me rappelle faire mes premières sérigraphies dans mon sous-sol et de penser "mais qu'est-ce que je vais faire avec tout ça?!" De voir ses collages dans la rue, de voir sa détermination à coller et à se promouvoir comme ça a été une très grande source d'inspiration. Récemment, j'ai fait un projet avec le musée McCord pour l'exposition de Vittorio Fiorucci. Pendant cette période, j'ai réalisé à quel point il m'avait influencé, lui aussi, dans ma carrière. Ça a été un honneur de faire une installation pour l'ouverture de l'expo.

4- Que trouves-tu de plus difficile par rapport à ton domaine?

Je suis chanceux d'être dans un domaine avec beaucoup de liberté. J'ai aussi la chance de travailler avec une galerie qui m'encourage beaucoup et qui me propose des projets à mon image. Je pourrais répondre que la pression peut être difficile, ou le syndrome de la page blanche, mais je pense que c'est une motivation plus qu'une difficulté.

5- L'événement WhatIsAdam DeerHunter Installment Launch Party a lieu ce soir à l'Apt. 200. Que peut-on s'attendre à y voir?

Jägermeister m'a approcher il y a plusieurs mois pour faire une œuvre qui allait réinventer ou revisiter leur logo. J'aime la nature, j'aime la chasse, j'aime le côté vintage de leur bouteille... bref, on est un bon match! Ce soir, il faut s'attendre à une autre excellente soirée à l'Apt. 200, un super décor par La Chambre Design, un bon verre, du beau monde et bien sûr: le lancement de mon œuvre.

6- As-tu participé à d'autres événements récemment?

En 2015, j'ai eu la chance de présenter mes œuvres à SCOPE Art Fair à New York et à Miami. J'ai aussi voyager à Winnipeg, à Paris et à New York pour des projets de murales et d'installation. C'est toujours cool de voir que ton travail attire des gens de culture, de ville ou de pays autre que ton marché habituel! En 2015, j'ai aussi fait mon plus gros coup de street art en recouvrant toutes les poubelles du Mont-Royal et en les transformant en canne de Sizzurp d'Érable! Je pense que ça, ç'a été le high de mon année! ...et finalement j'étais très fier du rendu des vitrines à Place Montréal Trust. C'était probablement ma plus grande surface à couvrir à date! On a d'autres projets en tête alors... stay tuned!

7- Tes projets prochainement? (court-moyen terme)

Station 16 et LNDMRK me gardent occupé!! On travaille sur un très gros projet pour ce printemps dont je ne peux malheureusement pas encore parler. Sinon, le 11 février, la galerie ouvre l'exposition "J'aime MTL" sur le thème de Montréal. J'ai de belles surprises! J'ai aussi hâte de pouvoir présenter des œuvres aux côtés d'artistes que j'admire énormément comme Scaner, Jonathan Bergeron et Laurence Vallières.

8- Où peut-on te suivre?

Ma page Facebook, Instagram, et bien sûr, chez Station 16!

L'événement WhatIsAdam DeerHunter Installment Launch Party, présenté par Jagermeister, débutera dès 22h et sera rythmé par nul autre que le DJ Myfrienderic. Le plus beau là-dedans? L'entrée est complètement libre à tous!

Sondages Narcity 📋

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Bonne nouvelle pour les amateur.trices de glisse qui ne veulent pas payer pour une passe journalière, ceux qui veulent juste tester leur intérêt ou encore qui veulent pratiquer des sports de glisse en milieu urbain : un nouveau snowpark a ouvert en plein coeur du Parc olympique de Montréal.

Depuis le 20 janvier dernier, les Montréalais.es peuvent profiter d'une expérience unique au parc de rails Dillon Ojo, qui a été créé en partenariat avec Vans et la Fondation Dillon Ojo Ligne de Vie, et qui se situe tout près de la station de métro Viau.

Continuer à lire Show less

C'est le temps de faire le plein de bouquins à petit prix! Un marché aux livres se tiendra à la Grande Bibliothèque de Montréal (BAnQ) cette semaine et tu pourras choisir parmi une gigantesque sélection de 30 000 documents. Tu y trouveras des romans, des livres pour enfants, des documentaires, des biographies, des livres de voyage, des livres de recettes, des beaux livres et livres de grand format et même des CD.

L'événement aura lieu le jeudi 9 décembre et vendredi 10 décembre 2021 entre 10 h et 20 h, ainsi que le samedi 11 décembre entre 10 h et 16 h. Tu pourras te rendre à la salle M-425 de la BAnQ dans le centre-ville pour profiter de la vente.

Continuer à lire Show less

Si tu habites à Verdun, qui est l'un des quartiers les plus cool au monde, sache que parmi tous les nouveaux restos qui ouvrent récemment dans le coin, il y a un Mr.Puffs qui ouvrira ses portes très bientôt.

La nouvelle a d'abord été annoncée le 18 novembre sur la page Facebook de l'entreprise avec une photo des nouveaux propriétaires.

Continuer à lire Show less

Nick Suzuki fait un « deal » cocasse avec un fan et sa mère s'en mêle

T'as beau avoir 22 ans et jouer dans la LNH, tu restes le petit gars à maman!

Les partisan.es des Canadiens de Montréal au Centre Bell tentent souvent d'attirer l'attention des joueurs et il y a un fan qui s'est démarqué lors du match du 20 novembre dernier alors qu'il a fait un échange assez cocasse avec Nick Suzuki.

« Une rondelle contre un paquet de Tic Tac », pouvait-on lire sur une pancarte s'adressant à Cole Caufield et Nick Suzuki.

Continuer à lire Show less