Il semble que Netflix ait trouvé la formule gagnante avec ses adaptations de livres d’amour et est sur une lancée pleine de succès. Après l’engouement du public pour les adaptations de To All The Boys I've Loved Before et The Kissing Booth pour n’en nommer que deux, Netflix dévoile la bande-annonce de son nouveau film d'amour et ça s'annonce éprouvant. 

Les adaptations de livres ont toujours la cote et il est facile de comprendre pourquoi. Pour les lecteurs, et surtout quand c’est bien fait, rien n’est plus satisfaisant que de voir un récit qui n’avait existé que dans son esprit prendre vie devant ses yeux. 

Ainsi, c’est l’œuvre de Jennifer Niven parue en 2015, All the Bright Places, qui s’ajoutera au contenu original de Netflix à la fin du mois. 

Les fans du livre attendent ce film depuis un moment déjà et c'est enfin sur le point d’arriver. 

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’histoire, All the Bright Places fait le récit de Theodore Finch et Violet Markey, deux adolescents qui vivent des moments difficiles. Violet a perdu sa sœur dans un accident de voiture et éprouve un lourd sentiment de culpabilité du survivant.

Theodore Finch de son côté, est obsédé par l’idée de la mort et se bat avec des idées suicidaires au quotidien.

Lors d’une sombre journée pour tous les deux, ils se retrouvent sur la tour de leur école, prêts à faire le saut pour mettre fin à leurs souffrances, mais cette rencontre leur permet de continuer à vivre.

Une romance naît ensuite entre eux alors qu’ils explorent leur ville pour un projet d’école. Mais si l’amour agit comme un baume sur leurs blessures, elles sont cependant toujours très présentes. 

Ainsi, cette histoire d’amour intense aborde le sujet de la maladie mentale chez les jeunes et beaucoup de fans affirment avoir ressenti des émotions des plus profondes en lisant ce livre. Il ne reste donc plus qu’à espérer que le film rendrait bien l’émoi qu’a suscité le livre. 

C’est donc le 28 février que le film sortira sur Netflix et en attendant, voici la fameuse bande-annonce.