Recherche sur Narcity

PH Cantin brise le silence suite aux allégations de Jessie Nadeau

Elle affirme avoir subi de la violence conjugale.

Rédactrice en chef, Narcity Québec
PH Cantin brise le silence suite aux allégations de Jessie Nadeau

Le verdict de culpabilité de Bryan McCormick, ex-conjoint et père de l'enfant d'Élisabeth Rioux a suscité une nouvelle vague de dénonciations et de soutien envers les victimes de violence conjugale au Québec. Parmi celles qui ont démontré leur soutien, Jessie Nadeau, ancienne participante d'Occupation Double et entrepreneuse derrièreVégane mais pas plate, a d'abord montré son appui, pour ensuite prendre la parole pour elle-même témoigner contre son ex, sans jamais le nommer directement, Pascal-Hugo Caron-Cantin.

On se rappelle que Jessie et Pascal-Hugo se sont rencontrés dans le cadre d'Occupation Double Bali,avant de vivre conjointement pendant environ deux ans et devenir partenaires d'affaires.

C'est un an et demi suite à cette rupture que Jessie a partagé son témoignage où elle l'accuse de violence conjugale dans une vidéo YouTube partagée le 17 décembre. Vidéo à laquelle Pascal-Hugo a répondu le lendemain sur son compte Instagram.

La réponse de Pascal-Hugo Caron-Cantin

@phcantin | Instagram

Le co-animateur du Sans Filtre Podcast et co-propriétaire de studio SF a déclaré que le tout se règlerait devant la justice et non sur les réseaux sociaux :

« Je ne commenterai pas les événements de la dernière semaine. Cela se règlera en cour où les faits seront rétablis. Ce qui s'est dit est loin de la réalité et nous sommes plusieurs à vivre des situations similaires aux mains de la même personne. »

Questionné par Narcity, Jessie Nadeau a affirmé ne pas connaître, au moment de publier ces lignes, les intentions ou démarches judiciaires de PH Cantin à son égard. L'homme en question a refusé de donner des informations quant à toute procédure à laquelle il pourrait faire référence dans sa déclaration.

La vidéo et les allégations de Jessie Nadeau

« J'ai fait un post pour démontrer mon soutien à Élisabeth Rioux et à toutes les victimes de violence conjugale cette semaine. Par la suite, il y a eu des commentaires et il y a eu des réactions, des discussions, autour de ces commentaires », débute Jessie Nadeau dans sa vidéo.

« Je vais vous lire ce que j'ai écrit, et après, je vais essayer de m'exprimer du mieux que je peux, le plus clairement possible. »

Dans une vidéo de huit minutes et demie, la créatrice de contenu porte des allégations de violence verbale, psychologique et physique. Elle explique que ces actions auraient continué après sa relation :

« Quand ça a commencé, c'était quasiment trop beau pour être vrai. On dirait que c'était un conte de fées, et tout est allé vraiment vite. [...] C'est quand même weird vivre une peine d'amour quand on est en train de réaliser qu'on a vécu de la violence conjugale puis qu'on est en mode survie parce qu'on continue à vivre de la violence. Surtout que moi je devais continuer de travailler avec lui. »

« On dirait qu'il arrivait tout le temps quelque chose, mais c'était tout le temps de ma faute. Du moins je sentais que j'étais la source des problèmes. Des fois je ne comprenais pas ce qui s'était passé, ou qu'est-ce que j'avais fait de mal. Peu importe, il y allait avoir une raison pour lui d'être en colère puis qu'il y ait une crise. Tu m'en voulais terriblement, tu me l'as fait sentir, comprendre, entendre, tu as été fier de dire à tout le monde que tu ne m'avais pas frappée, que tu n'avais pas été violent physiquement. Mais tu as été violent physiquement. Dans la violence conjugale, il n'y a pas juste de la violence physique, de toute façon. Et ça, tu devrais le savoir parce que tu as fait des podcasts sur la violence conjugale. »


L'impact de ses dénonciations

Contactée par Narcity, Jessie Nadeau se dit déçue du silence de certains proches vis-à-vis son courage, mais espère que ses déclarations aideront : « Je suis triste de constater le silence des personnes que je considérais comme des ami.es, des personnes avec qui j’ai collaboré, des personnes qui parlent publiquement de féminisme et qui savaient pourtant. À quelque part, je ne leur en veux pas, mais ça fait mal quand même. J’espère que tout ce que j’ai vécu va pouvoir servir à créer une discussion sur l’importance de soutenir les victimes, toutes les victimes. »

Elle ajoute toutefois qu'elle est, d'autre part, très choyée d'avoir pu bénéficier du soutien de personnalités telles qu'Élisabeth Rioux, d’Ingrid Falaise, d’Alice Paquet, et aussi du compte Collages Féministes Montréal.

On rappelle à toute personne victime de violence ou connaissant une personne en détresse que plusieurs ressources existent, comme SOS violence conjugale (1-800-363-9010).

    Izabelle Bee
    Rédactrice en chef, Narcity Québec
    Izabelle Bee est la rédactrice en chef de Narcity Québec. Elle est spécialisée en téléréalités québécoises et contenu Rive-Nord de Montréal, et réside dans le Grand Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...