Connexion
Je ne suis pas allée au cégep ni à l'université et voici ce qui s'est passé

Dans les familles parfaites et pour ceux qui sont fervents partisans de l'éducation jusqu'à la maîtrise, je suis comme le démon. J'ai fini mon secondaire avec succès pour ensuite aller faire un AEP de 6 mois pis j'ai fini ça là. Pas de cégep, pas d'université, bing bang le marché du travail. Même si j'étais bonne à l'école j'ai décidé que c'était fini.

Ouais, j'ai fait ça moi. Pour différentes raisons, on a tous nos raisons de ne pas faire de hautes études. Les miennes étaient variés, mais constituais un mélange de je-ne-sais-pas-quoi-faire et de je-ne-suis-pas-née-dans-une-famille-de-riche. Parce qu'on ne niera rien ici, ça coûte pas mal de sous aller au cégep et/ou à l'université et juste rembourser mon petit AEP m'a pris quelques années feck imagine.

Qu'est-ce qui s'est passé après quand j'avais 17 ans et que j'avais choisi de finir mes études là? Je suis devenue fucking autonome. Je travaillais 40h semaine comme cosméticienne (le domaine dans lequel j'avais étudié) et j'avais mon argent à moi et ma voiture. Je ne savais pas si j'allais vouloir faire ce métier là toute ma vie, mais ce que je savais c'est que cette vie là me plaisait. J'allais faire mes propres expériences et vivre ma vie à fond.

Le temps a passé, je me suis découvert des passions, comme l'écriture, j'ai commencé un blog en lien avec les cosmétiques. Bref je travaillais 40h, mais j'avais une passion juste à côté qui me poussait à toujours faire plus. Dans la vingtaine, j'ai beaucoup vécu avec les questions du genre « penses-tu retourner à l'école? », « tu devrais faire un bac en communication, c'est ta branche! » ou encore « t'es encore jeune, va à l'école! ». Pis si c'est pas ça que j'ai envie de faire? Pis si je trouve que tout a toujours bien fonctionné sans de hautes études? Pis si je réussissais sans avoir un diplôme, mais en ayant beaucoup d'expérience?

C'est ce qu'on comprend à la longue. Si t'as été assez chanceux pour pouvoir ne pas crouler sous les dettes en allant à l'université, t'es vraiment chanceux. Personnellement, ce n'est pas le chemin que j'ai choisi et j'en suis fière. Ce chemin n'a pas toujours été facile, mais j'ai compris que les expériences de vie et comment on se perçoit soi-même, c'est ce qui nous ouvre des portes. Parce que le bout de papier qu'on appelle diplôme ne te garantit pas toujours une job. Ok, si tu veux devenir médecin, t'apprendras pas ça su'll tas mais dans mon cas, faire un bac en comm n'était pas une obligation pour réussir.

Alors aujourd'hui, j'aimerais dire à tous ceux qui m'ont dit que je devrais retourner à l'école pour réussir et à tous ceux qui ne savent juste pas vers quoi s'en aller présentement, faire son propre chemin sans faire de hautes études et réussir, ça se peut et ça marche.

Suis-nous sur Snapchat : narcityquebec

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Ville de Québec dans ta boîte courriel.

30 places uniques à Québec à essayer pendant ta session d’école pour faire différent

Quand le Starbucks de la pyramide est un peu trop achalandé...

C’est avec l’odeur des pumpkin spiced lattes du Starbucks et des chandelles d’automne du bath and body works que j’ai réalisé quel temps de l’année approchait. L’automne (YAY) et la rentrée (pas tant YAY). Pour les étudiants de l’Université Laval, c’est la dernière fin de semaine de liberté. La nostalgie des belles soirées d’été sans préoccupation des dissertations de 15 pages à faire... Les feux de fin de soirée s’éteignent et les lumières artificielles s'allument à 3 heures du matin. 

Les temps sont durs, mais les temps sont aussi vraiment excitants. 

Continuer à lire Show less

Pour certains, la recherche d'un loyer se fait plutôt aisément, alors que c'est un long processus parsemé d'embûches pour d'autres. À condition de bien chercher (et de pas toujours se fier aux photos et à la description souvent embellie), on peut tomber sur des perles rares dans toutes les villes (et des pommes pourries aussi). Anyway, c'est à toi de l'arranger pour en faire ton chez-toi.

On va pas s'le cacher, une bonne partie de notre revenu est flambé dans la location d'un appartement. Selon que tu choisisses de vivre en ville, en banlieue, en campagne ou dans un trou perdu, t'auras pas le même genre de logement pour un budget similaire. Tu l'auras deviné, il y a plus de chances qu'un appart au centre-ville de Montréal soit plus vieillot, petit, sombre et moins bien divisé qu'un dans le Bas-St-Laurent par exemple!

Continuer à lire Show less

24 choses que seuls ceux qui ont étudié à l'UQAC peuvent comprendre

20. Tu rencontrais toujours du monde qui n'allaient pas à l'UQAC au P.U. chaque jeudi.

Ceux qui me connaissent bien le savent : je viens du Saguenay. Si vous me connaissez encore mieux, vous savez que j'ai eu la chance (oui oui, la chance) de faire mes études universitaires à l'UQAC.

Ça peut paraître comme une petite université loin de tout, mais j'vous dirais que j'ai fait quelques-unes de mes plus belles rencontres là. L'UQAC, c'est le lieu par excellence à Chicoutimi pour faire des rencontres d'un peu partout et d'apprendre à se connaître. C'est l'endroit idéal pour commencer à s'impliquer socialement.

Continuer à lire Show less

C’est cette période de l’année, celle où tu t’habilles avec des goûts franchement douteux, parce que t’as pu rien de propre sauf ce t-shirt remontant à 2007. Tu te nourris exclusivement de pizza et de Kraft Dinner. Non seulement t’as des examens, mais en plus tu croules sous les remises de travaux. T’es tellement paniqué que tu n’arrives plus à te concentrer et tu passes soudainement beaucoup plus de temps que tu devrais sur Facebook et Netflix.

C’est là que le cercle vicieux commence. Plus tu as de choses à faire, plus tu procrastines. Le sommeil devient optionnel et tu te mets à consommer beaucoup trop de cafés et de Red Bull. Si ça peut te remonter le moral, dis-toi que t’es pas le seul dans cette situation. Voici donc une liste de choses auxquelles tous les étudiants peuvent se reconnaître en ce moment.

Continuer à lire Show less