Sign in
Une mannequin de 26 ans avec une rare maladie de peau transmet un message inspirant

Tu connais le genre de journée où tu te regardes et on dirait que tu ne t'aimes vraiment pas? Tu te lèves et tu as juste envie de changer de visage et de corps, parce que peu importe ce que tu mets, rien n'est jamais assez. Et, bien clairement on passe tous par là un jour ou l'autre...

Heureusement qu'il y a des personnes qui sont capables de nous transmettre des messages forts et qui nous apprennent comment s'aimer. 

Sara Geurts, une jeune femme de 26 ans, fait partie des gens-là. Avec une maladie de peau rare qui lui a causé des rides à un jeune âge, l'Américaine s'ouvre sur la façon dont elle a appris à aimer son corps, et son message est puissant. 

@sarageurtsembedded via

À l'âge de 10 ans, Sara a été diagnostiquée avec la maladie d'Ehlers-Danlos (EDS). C'est une série de troubles du tissu conjonctif qui affecte les os, les vaisseaux sanguins et la peau. 

Dans le cas de la jeune femme, son corps a de la difficulté à produire du collagène. C’est pourquoi il est couvert de «rides».


@sarageurtsembedded via

Sa vie n'a certainement pas été toujours facile, ce qui l'a inspirée pour lancer un projet de positivité appelé : Love Your Lines. 

Selon ses aveux, il lui a fallu beaucoup de temps pour gagner sa confiance actuelle. Après s'être séparée, Sara a réalisé que la façon dont elle se voyait l'affectait elle-même et ceux qui l'entouraient.

«Après une sérieuse auto-évaluation, j'ai réalisé que mes insécurités me faisaient perdre toute confiance, ce qui avait un impact sur toutes mes relations sociales et personnelles» 

@sarageurtsembedded via

La solution n'était certainement pas de se cacher, alors Sara a décidé de se lancer dans le mannequinat et la photographie. Elle voulait montrer aux industries de la beauté et de la mode qu'elle était belle. #wow

 « Soyez maigre et vous serez heureux. Achetez ceci et vous serez heureux. Regardez de cette façon et vous serez heureux. Vraiment, c'est l'imperfection qui nous rend parfaits, et où réside la vraie beauté. C'est un rappel dont nous avons tous besoin: aimez votre corps, aimez-vous, soyez doux avec votre corps, soyez doux avec vous-même. » 

@sarageurtsembedded via

Source : allure 

Plus le temps passe, plus la quatrième vague de COVID-19 prend du terrain d'un bout à l'autre du pays. Pour contrer le tout, de plus en plus de provinces canadiennes ont opté pour l'instauration d'un passeport vaccinal pour avoir accès à différentes activités non essentielles.

Que ce soit pour aller prendre un verre au bar du coin, manger une bouchée au restaurant d'à côté ou lever des poids au gym du quartier, ce ne sont pas toustes les Canadien.nes qui y ont accès. L'objectif est d'abord d'aplatir la courbe d'infections causée en grande partie par le variant Delta.

Continuer à lire Show less

Pour une deuxième journée d'affilée, les échanges entre les député.es au Salon bleu de l'Assemblée nationale n'ont pas tous été harmonieux. Le premier ministre François Legault et le solidaire Gabriel Nadeau-Dubois se sont respectivement traités de « woke » et de « monarque ».

Décidément, la courtoisie a pris le bord, en cette rentrée parlementaire. Tout a débuté lorsque le député de Gouin pour Québec solidaire a lancé une flèche au premier ministre caquiste lors de la période de questions de ce 15 septembre, en le comparant à Maurice Duplessis, en lien avec la Loi sur la laïcité de l'État.

Continuer à lire Show less

« Crissez votre camp, monsieur » et « collabo » sont des mots parmi tant d'autres qui ont été adressés à l'humoriste Guy Nantel, qui était à Montréal le 11 septembre dernier pour sonder les manifestants anti-vaccin lors d'un de ses fameux vox pop. L'intimidation était au rendez-vous, mais le résultat de la vidéo reste le même : c'est drôle.

La grande majorité du vox pop s'est déroulé lorsque la marche était de passage au parc Émilie-Gamelin, près du Quartier Latin. D'après les images, bien que la manifestation se voulait pacifique, des membres du groupe identitaire FARFADAA se sont imposés lors du tournage.

Continuer à lire Show less