Ariana Grande est encore accusée de plagiat et tu donneras raison à l’artiste cette fois - Narcity

Ariana Grande est encore accusée de plagiat et tu donneras raison à l’artiste cette fois

Le vidéoclip de « God Is a Woman » ressemble beaucoup trop à une peinture.

Ariana Grande a récemment été accusée de plagiat pour sa chanson 7 Rings. En effet, les paroles et le rythme ressemblaient beaucoup trop aux oeuvres de Princess Nokia, Soulja Boy et 2 Chainz. D’autres personnes sont même allées jusqu’à lui dire qu’elle s’appropriait - ou copiait - la culture noire avec son style et la culture japonaise avec son tatouage. Puis, c’est maintenant un peintre qui l’accuse de plagiat.

Pour en savoir plus: Ariana Grande est accusée de plagiat par plusieurs artistes

Les images du vidéoclip de God Is a Woman étaient particulièrement bien réalisées. Mais un artiste russe du nom de Vladimir Kush était sous le choc en voyant sa vidéo. C’est parce que l’image d’Ariana Grande qui danse dans une chandelle en 2018 était presque identique a une peinture qu’il a faite en 2015. On te laisse juger par toi-même:

Via Ariana Grande

@kushfineartembedded via  

Non seulement la chanteuse reprend le même concept, mais on retrouve également le même ciel nuageux et la silhouette d’une femme dans une chandelle très semblable. Cela dépasse grandement la chance que ça soit une coïncidence. C’est pourquoi Vladimir Kush poursuit Ariana Grande et Freenjoy, selon ce qu’a reporté TMZ. L’artiste demande à ce que la vidéo ayant 200 millions de vues soit retirée d’internet.

Dépêche-toi d’écouter God Is a Woman, car il est possible que la vidéo ne soit bientôt plus disponible en ligne. On espère que la chanteuse apprendra sa leçon cette fois.  Autrement, tu peux toujours suivre Vladimir Kush sur Instagram pour avoir une idée de ce que la chanteuse prépare pour sa prochaine vidéo.

Pour en savoir plus: Le nouveau vidéoclip d’Ariana Grande est sur ses fiançailles, mais pas avec la personnes que tu crois

Partager sur Facebook