Gigi Hadid répond à toute la haine causée par ses photos pour le Vogue

« Les choses auraient été différentes si mon contrôle de la situation était différent. »

Gigi Hadid s'est retrouvée dans le tourbillon d'une autre controverse à cause d'un de ses photoshoots pour un magazine. Cette fois-ci, la mannequin de 23 ans est dans l'eau chaude pour une histoire de black face

Pour la couverture du célèbre magazine Vogue Italia, Gigi Hadid a subi une transformation qui n'a pas plu à plusieurs. Dans la photo prise par le photographe de mode Steven Klein, elle apparait avec une épaisse couche d'autobronzant qui la rend complètement méconnaissable avec sa peau assombrie. 

À lire aussi : Le poil d'aisselles de Gigi Hadid fait beaucoup jaser 

@vogueitaliaembedded via  


@gigihadidembedded via  

Twitter s'est enflammé après la controverse, tous avec des opinions différentes :

Gigi s'est alors excusée avec l'aide de son compte Instagram, en affirmant en story qu'elle était fortement bronzée avec du maquillage le jour du tournage, et que ce n'était pas une tentative de black face. Par contre, elle comprend et elle s'excuse auprès de tous ceux qui ont trouvé l'image offensante. Voici ce qu'elle avait à dire (traduction libre) : 

« Le bronzage et le photoshop sont un style que S. Klein  fait depuis de nombreuses années et je crois que c'est ce qui était attendu (pour me montrer d'une manière différente et créative). MAIS, bien que je comprenne les intentions de Vogue Italia, elle n'a pas été exécutée correctement, et les préoccupations qui ont été soulevées sont complètement valables. »

Via gigihadid


Elle affirme aussi qu'elle n'avait aucun contrôle sur la direction créative de la couverture du magazine, à la fois pendant le tournage et pendant la post-production.

« Quoi qu'il en soit, je tiens à m'excuser parce que mon intention n'a jamais été de diminuer le problème ou de saisir les opportunités de quelqu'un d'autre, et j'espère que ça sera un exemple pour d'autres magazines et équipes à l'avenir.»


Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

On te recommande

Naomi Lavoie