Jacob Hoggard de Hedley vient de se marier malgré son procès pour agressions sexuelles - Narcity

Jacob Hoggard de Hedley vient de se marier malgré son procès pour agressions sexuelles

Jacob Hoggard de Hedley vient de se marier.

Le chanteur du groupe Hedley qui a fait couler beaucoup d'encre en 2018, Jacob Hoggard, fait encore parler de lui, mais cette fois pour quelque chose de plus positif: la célébrité s'est mariée en secret lors du réveillon du Nouvel An, à Vancouver. 

C'est l'actrice canadienne Rebekah Asselstine, de 28 ans, qui a fait voeu d'amour éternel pour cette nouvelle année. Plusieurs photos circulent alors qu'Hayley, la meilleure amie de Rebekah, les a publiés sur son compte Instagram public:

« Une journée absolument parfaite pour célébrer le mariage de ma meilleure amie et l'amour de sa vie! Il y a eu tellement de rires et de larmes de joie hier que mon cœur s'en remet encore! »

@hayleyheartsyouembedded via  

Via hayleyheartsyou

Via hayleyheartsyou

Le mariage arrive seulement quelques mois après la pause du groupe Hedley, survenue à cause de l'arrestation de Jacob pour agressions sexuelles, peu après la dénonciation des agissements déplacés des membres du groupe à l'égard de mineurs sur Twitter. 

On se rappelle que la discussion avait débuté lorsque l'utilisatrice @_cndnpsycho avait décidé de partager les histoires de présumées victimes de façon anonyme. Une fille de 14 ans avait notamment raconté que le chanteur du groupe, Jacob Hoggard, l'avait invitée à aller prendre des verres de façon déplacée, sachant très bien qu'elle était mineure.

L'initiatrice du mouvement, Taylor Bowman, avait finalement décidé de sortir de l'anonymat et de raconter sa propre histoire d'agression en février dernier, alors qu'elle confirmait que Jacob lui avait « pincé une fesse ». 

Hoggard a précédemment nié tout comportement sexuel non consensuel sur Twitter, même s'il avouait avoir bel et bien posé certains gestes regrettables. 

 

Le chanteur sera de retour en cour pour une audience préliminaire les 11 et 12 juillet prochain pour contacts sexuels et agression sexuelle causant des lésions corporelles. Ses accusations portent sur trois incidents distincts qui auraient eu lieu dans la région de Toronto en 2016, impliquant une femme de 24 ans et une mineure. 

Source. 

Partager sur Facebook