Kylie révèle la raison derrière ses injections de lèvres et c'est plus triste que tu penses

En fait, elle est comme nous tous.

Ça fait maintenant deux ans que Kylie Jenner a parlé ouvertement de ses injections de lèvres: un sujet qui a fait beaucoup jaser, alors que la jeune femme dont les lèvres avaient doublé de volume affirmait avoir simplement appris à mieux se maquiller. 

La famille Kardashian est assez connue pour ses interventions chirurgicales multiples. Celle-ci a toutefois fait couler beaucoup d'encre, alors que la jeune femme avait 17 ans: un très jeune âge pour commencer à modifier son physique.

Depuis, les lèvres de la star n'ont cessé d'augmenter de volume année après année, au point de devenir sa marque de commerce. Ses généreuses lèvres sont d'ailleurs le point de départ de  Kylie Cosmetics, une marque qui a fait 420 millions de dollars de ventes au cours des derniers 18 mois, basée sur les fameux lipkits. 

Dans le dernier épisode de Life of Kylie, l'émission de téléréalité de la plus jeune du clan Jenner, Kylie a avoué que son complexe a commencé vraiment jeune, alors que, comme plusieurs ados de son âge, elle était la cible de moqueries. 

via @barbiebrainz

Dans l'émission, elle s'est confiée: 

J'avais 15 ans et je n'étais pas à l'aise avec mes lèvres. Elles étaient vraiment petites. C'était l'un de mes premiers baisers et le garçon m'a dit : "Je ne pensais pas que tu embrassais si bien, tu as de si petites lèvres". Je l'ai très mal pris. Ça m'a beaucoup affecté, je ne me sentais ni désirable, ni belle. 

Comme toute adolescente complexée, elle essayait de camoufler ses complexes. Toutefois, ce n'était pas suffisant: 

 Je voulais à tout pris des lèvres plus grosses. Je les surlignais avec du crayon à lèvres pour donner l'illusion qu'elles étaient plus grosses. Et finalement, ça n'a pas suffi. J'ai fini par me faire augmenter les lèvres.

Les avis sur la chirurgie sont assez partagés, alors que pour certains c'est totalement inacceptable, d'autres pensent que si c'est pour te faire sentir mieux avec toi même, il n'y a pas de mal.

Toutefois, peu importe notre avis, ça fait réfléchir sur les commentaires qu'on passe sur les autres à l'adolescence. Sur ces filles qu'on traite de trop minces ou trop grosses, sur ces gars qu'on caractérise de pas assez musclés ou trop petits. On vit dans un monde où on est constamment comparés à des modèles de beauté irréalistes. 

Et un jour, on réalise que ce modèle de beauté qu'est actuellement Kylie pour tant de jeune femmes, c'est une fille qui était bien « ordinaire » avant d'elle même se faire imposer ces critères et devenir ce qu'on exigeait d'elle. 

Ce cercle, il va tourner pendant combien de temps, avant qu'on réalise la beauté naturelle des imperfections et de la diversité? 

La source. 

Poursuis ta lecture

Partager sur Facebook

On te recommande

Izabelle Bee Carbure à la caféine, attend toujours sa lettre de Poudlard et a toujours un agenda plus chargé que le nombre d'heures dans une journée.