Cette semaine, on apprenait que Mariah Carey avait décidé de poursuivre son assistante personnelle Lianna Shakhnazaryan. Elle l’accuse de vouloir dévoiler des vidéos « embarrassantes personnellement et professionnellement dommageables. » On ignore encore le contenu des vidéos, mais on se doute qu’elles doivent être assez compromettantes puisque Lianna lui demande maintenant huit millions de dollars en échange. Elle accuse également la chanteuse de l’avoir maltraitée au travail.

Selon les accusations portées par son assistante personnelle, Mariah aurait laissé Lianna se faire abuser verbalement et physiquement au travail. Ce n’est pas la chanteuse qui est entièrement responsable, mais bien son ancienne gérante Stella Bulochnikov, selon ce qui a été reporté à Buzzfeed News. C’est pour cela que Lianna la poursuit pour agression sexuelle, harcèlement, discrimination et renvoi injustifié.

À lire aussi: Mariah Carey Is Still Making Insane Amounts Of Money With 'All I Want For Christmas' Every Xmas

Depuis 2015, Lianna recevait jusqu’à 328 500$ US par année en compensation pour servir Mariah Carey en tout temps. Son travail incluait également d’aider la gérante de l'artiste, Stella, qui n’avait aucun respect pour elle. Elle lui criait souvent après en disant des choses comme « Get that fat Amernian bitch », « fucking Armenian whore » et « Move you fat Armenian ass. » Mais l’abus physique va encore plus loin.

En effet, Stella n’arrêtait pas d’humilier son assistante personnelle à cause de sa poitrine. En plus de lui taper les seins, elle mettait des objets en dessous d’eux pour se moquer d’elle. La gérante l’aurait même poussée au sol pour s’assoir sur elle et lui uriner dessus à plusieurs reprises. Selon ET Canada, Mariah était également constamment nue devant son assistante en plus de faire des « choses sexuelles » en sa présence.

@mariahcareyembedded via  

De son côté, Mariah Carey dit avoir été filmée en secret dans un moment intime afin de se faire escroquer. Selon les accusations reportées par TMZ, les vidéos auraient déjà été montrées à de nombreuses personnes et Lianna menaçait de les vendre pour s’acheter une maison. La chanteuse n’en savait rien, jusqu’à ce qu’elle renvoie son assistante pour avoir manqué plusieurs journées de travail. Elle souhaite maintenant que les vidéos soient détruites, en plus d’une injonction empêchant Lianna de les diffuser.

On ne sait pas encore qui a raison dans cette histoire, mais il risque d’y avoir beaucoup de drame entourant cette poursuite. Une chose semble très plausible: les deux femmes ont probablement quelque chose à se reprocher. 

À lire aussi: Une page « Go Fund Me » pour payer la poursuite contre Éric Salvail

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter