Lili Reinhart de « Riverdale » devient vulnérable en parlant de son acné sur les réseaux sociaux - Narcity

Lili Reinhart de « Riverdale » devient vulnérable en parlant de son acné sur les réseaux sociaux

Une autre raison de l'aimer!

Même si on en connaît très peu sur la vie privée de l'actrice de Riverdale, on ne se doute vraiment pas qu'elle pourrait souffrir d'un manque de confiance en elle. Il faut croire que oui parce que selon ses stories Instagram de la nuit dernière, elle a ses insécurités comme tout le monde. 

À lire aussi: Cole Sprouse et Lili Reinhart confirment qu'ils sont en couple de la manière la plus mignonne

@lilireinhartembedded via  

En publiant une série de 12 photos, elle nous apprend qu'elle souffre d'acné kystique depuis qu'elle a 12 ans, ce qui a surpris plusieurs de ses fans parce qu'elle est toujours impeccable et resplendissante à la caméra. 

Lili avait déjà publié des photos de sa langue et de ses joues avec de la crème contre l'acné par le passé et semblait plutôt confiante malgré les taches sur son visage. Par contre, la nuit dernière, elle est devenue vraiment vulnérable et s'est ouverte sur la façon dont l'acné affecte sa vie quotidienne.

@thecwriverdaleupdatesembedded via  

Même si son personnage de Betty Cooper dans Riverdale semble toujours confiant, l'actrice a avoué que c'était loin d'être comment elle se sentait pendant sa dernière séance photo de 11 heures qu'elle à du faire hier alors qu'elle avait une éruptions d'acné. 

Via lilireinhart

Via lilireinhart

Via lilireinhart

Via liliheinhart

Via liliheinhart

Via liliheinhart

Via lilireinhart

Via liliheinhart

Via liliheinhart

Via lilireinhart

Via lilireinhart

Via liliheinhart

Voici le texte complet : 

Histoire d'acné d'adulte.

J'ai présentement une crise d'acné kystique sur mon front. Et j'ai dû faire un photoshoot toute la journée. J'ai de l'acné kystique depuis que j'ai 12 ans et ça m'a toujours causé des gros problèmes d'estime de soi.

Je devais exposer ma plus grande insécurité. Il n'y avait nulle part où se cacher.

Plus de 20 personnes ont étudié mon visage sur le moniteur de l'appareil photo à un moment pendant la séance photo de 11 heures. Et tout ce à quoi je pouvais penser quand j'étais devant la caméra étaient les boutons sur mon front.

Je texte toujours ma mère quand j'ai une grosse apparition d'acné. Je lui dis à quel point je me sens laide et comment ça brise ma confiance.

Mais j'espère qu'un jour je pourrai me sentir belle même ça arrive. Que je ne me sentirai pas obsessionnel ou paranoïaque.

Je sens le besoin de parler de ma lutte contre l'acné, parce que peut-être si je normalise ma peau, plus de gens ... Y compris moi-même ... Seront capables de se sentir bien dans leur peau.

Mon acné ne me définit pas.

À tous ceux qui se sentent embarrassés ou honteux à cause de ça ... Je vous comprend. Nous nous avons l'un l'autre. Alors passons à travers cette expérience d'acné ensemble.

J'aimerais entendre vos histoires. Écrivez ou postez sur votre expérience d'acné sous ce hashtag que je viens de faire sur le dessus de ma tête #breakoutbuddy.

Via lilireinhart

Tout comme Kendall Jenner, qui a fait la même chose après son passage sur le tapis rouge des Golden Globes, Lili Reinhart est devenue vulnérable et a expliqué la manière dont l'acné à de grandes questions sur faible estime de soi et les insécurités.

Elle aussi prit la décision de Lili de créer un groupe de soutien où l'acné deviendrait quelque chose de tout à fait normal et qui a comme but d'éliminer la stigmatisation entourant l'acné.

Article original : Brittany Rogers - Narcity Canada 

Partager sur Facebook