12 réalités que seuls ceux ayant travaillé chez Walmart comprendront - Narcity

12 réalités que seuls ceux ayant travaillé chez Walmart comprendront

Parce que tu sais c'est quoi te sentir comme un Schtroumpfs!

Travailler dans un magasin à grande surface, c'est le rêve de toute personne qui veut se faire basher quotidiennement par des clients.

À lire également : 36 réalités que seuls ceux ayant travaillé chez Tim Hortons comprendront

Pour mes chers confrères et consoeurs qui ont eu le courage, et qui ont encore le courage, de se donner chaque jour pour du service à la clientèle, je vous lève mon chapeau (que j'ai pas encore acheté, mais ça s'en vient) et souligne votre bravoure sans pareille.

Personnellement, mon expérience chez Walmart m'a appris plusieurs choses, entre autres, que les plats congelés sont vraiment pas cher, pis aussi, de ne plus jamais être impatiente avec des employés quand je magasine. ( J'en pleure encore, des fois.) Si t'as jamais travaillé chez Walmart, voici des petits plaisirs du quotidien que tous les employés vivent, ou ont vécu, au moins une fois.

1. Les maudits coupons-rabais.

Avoir 32 rabais pour le même produit?! Really?

Pis toi-là, tu dois les rentrer à la main, dans la caisse, chacun des beaux petits 32 coupons, un par un, pour pouvoir faire les rabais aux clients. Cr*ss, des fois ils repartent même avec de l'argent...Pis toi tu pars à ta pause en pleurant de l'intérieur.

Chaque employé de chez Walmart connaît le fameux struggle avec les coupons. Littéralement, les clients peuvent survenir avec 32 coupons-rabais pour un même produit.


2. Le fameux « Travaillez-vous ici vous? »

Non, moi j'aime ça porter des dossards bleu ou jaune, pis aller me promener dans les magasins.

DUDE, C'EST ÉCRIT WALMART SUR LE DOSSARD! Pis y'a même mon nametag.



3. Quand ils te demandent de faire un remboursement à la caisse.

Y'a littéralement un service à la clientèle à 4 mètres des caisses, où deux employés sont là constamment, JUSTE pour les remboursements.

Vous trouvez pas qu'on en fait assez à passer 30 clients l'heure? Voulez-vous nous prendre tous nos espoirs avec ça?


4. Quand ton shift c'est 9h à 5h, mais tu le sais que c'est réellement 9h à 5h45.

C'est le fun, chez Walmart, les employés sont assez gentils pour avertir les clients au moins un bon 15 MINUTES à l'avance que le magasin ferme à 17h00 (mettons, le dimanche).


Les clients s'en foutent ben de ton annonce que le magasin ferme, tellement qu'on doit aller les avertir DIRECTEMENT dans les rangées.

Pis là, à 17h10, tu vois retontir genre dix clients aux caisses avant, avec des paniers d'épiceries et de produits pour au moins 200$ chaque.


5. Tu dois apprendre genre 15 départements qui ont aucun sens par coeur

Quand un client arrive à la caisse, et que t'as le malheur de poinçonner le produit pis que c'est pas le bon prix. Brace yourself. Dans toute ma vie, j'aurais jamais pensé demander à l'intercom un « associé de salon ».  Un coup partie, Walmart, pouvez-vous inventer un département d'employés déprimés pour qu'on y aille et qu'on se donne tous un énorme câlin pour se consoler mutuellement.  Merci.

Là tu dois prendre le téléphone, parler à l'intercom pis dire quelque chose genre « UN ASSOCIÉ DU DÉPARTEMENT DES MEUBLES POUR SALON ET CUISINE ET SOUS-SOL REFAIT EST DEMANDÉ À L'AVANT, EXTENSION 2873287, CAISSE 8. »


6.  Les clients qui veulent tout avoir gratuit avec la politique de prix.

Je sais pas comment fonctionne la politique de prix dans les autres magasins, mais chez Walmart, quand le produit passe pas au bon prix à la caisse, et qu'il est à 10$ ou moins : le client l'obtient gratuitement.

Le seul hic : quand le client a genre 5x le même produit, il s'attend à les avoir tous gratuitement. Pis là, toi, tu dois lui expliquer les multiples raisons pour lesquelles il va devoir payer les quatre autres au prix qu'ils ont passé à la caisse.

Parce que, chez Walmart, les clients pensent que le capitalisme existe plus. YAY!


7. Le fameux « pouvez-vous doubler tous mes sacs ? »

En travaillant à la caisse, tu tombes assurément une fois par jour sur un client qui te demandent de doubler ses sacs. Tsé quand t'es soucieux de l'environnement?

Pis en plus, ce sont souvent des clients qui achètent genre deux produits. Parce que c'est tellement lourd deux pots de Pringles.



8. Enlever ton uniforme quand tu t'en vas à la pause.

Au Walmart, tu pars pas à la pause tant qu'on te dit pas de partir en pause.

Et quand tu pars à ta pause, le magasin devient les Hunger Games.

T'as PAS LE CHOIX d'enlever ton dossard, sinon, t'es comme un morceau de viande au milieu de la jungle.

Cours.



9. Travailler à proximité d'un McDo.

Dans PAS MAL de Walmart, ils ont décidé d'installer un McDo.

Ces deux-là c'est des meilleurs amis. Pendant tout ton shift, tu travailles fort, tu fais plein d'efforts et on s'entend que les efforts riment avec avoir faim, un moment donné.

Fait que, on s'entend tu que pendant que tu travailles, pis que c'est pas du TOUT ta pause bientôt, renifler l'odeur de la bouffe du McDo c'est de la torture totale? Merci, Walmart.


10. Les meetings trop le fun à la fin des shifts.

À la fin de chaque shift, tu peux être assuré d'avoir un meeting  d'équipe, où on te raconte combien le Walmart a fait dans la journée pis ce que vous pouvez faire, en tant qu'employé pour maximiser les revenus. Fun, fun, fun. Please, je veux juste rentrer chez nous.


11. La folie des dindes.

L'action de grâce, c'est synonyme de dindes en spécial au Walmart. Pis quand je te dis en spécial, c'est en spécial s-o-l-i-d-e.

Le problème : Walmart décide que chaque année, pour pas trop épuiser les stocks, on a juste droit à 1 ou 2 dindes maximum par client.

Je sais pas pour toi, mais quand c'est rendu qu'il faut faire faire une file aux clients devant les congélateurs à dindes pour pas que ça tourne en mini guerre civile... c'est pas pire intense.

...Meanwhile at Walmart.


12. T'as l'impression que tu sortiras juste jamais du Walmart.

Les meetings d'équipe après les shifts : c'est assez, on comprend que Walmart a fait pas mal d'argent aujourd'hui.

Pis là le meeting finit, tu te dis : yay je m'en vais puncher! ENFIN! JE VAIS RENTRER CHEZ NOUS!

Ben non, parce qu'après ça faut que t'ailles puncher ta carte avec le reste de l'équipe. Pis vous êtes 30 à puncher en même temps.

Là tu te dis, YAY! Je rentre chez nous!

Ben non, parce qu'après ça, il faut que le gérant fasse un bag check pour s'assurer que t'as pas volé rien pendant ton shift.

Et après ça, tu fais juste abandonner pis te dire que tu vis là maintenant.

Pis tu vas te coucher dans le département du salon pour ton shift du lendemain.

Walmart, low prices, live better, live there, forever.

Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

On te recommande

Émilie Beaudoin-Paul