13 Reasons Why: une nouvelle étude confirme le lien entre la série et le suicide chez les jeunes à risque - Narcity

13 Reasons Why: une nouvelle étude confirme le lien entre la série et le suicide chez les jeunes à risque

21 jeunes ont déclaré que cela augmentait leur risque de suicide.

13 Reasons Why est sans hésitation le show de Netflix qui a le plus fait jaser: d'une part parce que la série est complètement addictive, mais surtout parce que l'émission a été accusée de glamouriser le suicide.

À lire aussi: 13 Reasons Why : Les fans sont complètement choqués par le dernier épisode de la deuxième saison 

En effet, dans la première saison de la série, on peut voir Hannah Baker, 17 ans, mettre fin à ses jours à cause d'incidents tragiques dans sa vie: peine d'amour, intimidation, anxiété et viol. Toutefois, ce n'est pas qu'un suicide, c'est un suicide suivi de 12 cassettes où elle raconte les raisons de son mal de vivre et les causes de sa mort.

@13reasonswhyembedded via  

Alors que Netflix avait annoncé une troisième saison, on avait beaucoup critiqué l'idée à cause de la répercussion sur les jeunes. Cindy Holland, vice-présidente de Netflix a justifié cette saison 3 de cette manière à la 2018 Summer TCA’s: « Nous avons eu une conversation très réfléchie sur le fait que nous voudrions voir ces personnages avancer, dans la mesure où ils avancent, suivant Jessica dans son travail de rétablissement après un tel traumatisme. »

Selon elle, bien qu'il y ait eu une controverse, l'idée de terminer l'histoire comme cela serait injuste: « Nous sentions que nous le devions autant aux personnages qu’aux fans » . Ce type de réponse nous laisse croire que la prochaine saison pourrait se terminer sur une note plus positive que les deux dernières. 

Pour tous ceux qui seraient à l'encontre de la diffusion, elle a aussi ajouté que « 13 Reasons Why a été énormément populaire et a connu un grand succès. C'est du contenu engageant. C'est controversé. Mais personne ne DOIT le regarder. » En d'autres mots: si t'es pas content, écoute le pas parce que les autres veulent l'écouter. 

Malgré tout, l'Université du Michigan a décidé de se pencher sur la question: est-ce que 13 Reasons Why augmente vraiment les chances de suicide chez les jeunes à risque? Malheureusement, malgré l'effort de Netflix d'insérer des messages d'aide et de prévention avant les séries, le résultat est assez alarmant.

La recherche a porté sur 87 adolescents, principalement âgés entre 13 et 17 ans, traités dans les services d'urgences psychiatriques pour des problèmes liés au suicide en 2017 et 2018. Il s'agit donc de jeunes qui ont déjà eu des pensées suicidaires. 

« Peu de gens croient que ce type d’exposition aux médias prendra les adolescents qui ne sont pas déprimés et les rendront suicidaires. La préoccupation est de savoir comment cela pourrait avoir un impact négatif sur les jeunes qui vacillent déjà sur le bord. », (traduction  libre) explique l'auteur principal de la recherche Victor Hong, directeur médical des services d'urgences psychiatriques au Michigan Medicine.

Des 87 adolescents étudiés, la moitié avait regardé au moins un épisode de la série. Parmi les 43 qui l'avaient regardée, c'est environ la moitié, soit 21 jeunes, qui ont déclaré que cela augmentait leur risque de suicide alors qu'ils s'identifient facilement à Hannah Baker, le personnage principal, et à ses problèmes d'intimidation, d'anxiété et de harcèlement.

Puis, l'étude a aussi révélé que c'est 84% des jeunes interrogés qui avaient regardé 13 Reasons Why seuls, et qu'ils étaient plus enclins à discuter de la série avec leurs amis (81%) qu'avec leurs parents (35%). La plupart des parents ignoraient que leur enfant avait écouté la série susceptible à déclencher des idées suicidaires. Victor Hong ajoute donc que « les données de l'échantillon d'adolescents ont démontré que les enfants à risque de suicide élevé ne s'adressaient pas aux adultes (...) Ils ont surtout regardé le spectacle seul ou parlé à des amis, mais ils ne parlaient pas aux parents, aux enseignants ou aux conseillers d’école. (traduction libre) » C'est d'ailleurs généralement les jeunes qui ont le plus besoin de soutien qui vont être moins susceptibles d'aller chercher de l'aide. 

Les auteurs de l'étude ne sont pas prêts à confirmer que l'émission augmente le risque de suicide directement, mais ils confirment que nous devrions absolument nous préoccuper de son impact sur les jeunes vulnérables. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer comment le contenu des médias axé sur le suicide va influencer la santé mentale et les chances de passer à l'acte des téléspectateurs. Toutefois, une chose est certaine: la série contribue au mal-être des personnes à risque pendant le visionnement de celle-ci. 

Hong a même précisé que « certains d'eux (les jeunes) ont dit que la série était une des raisons pourquoi leurs pensées suicidaires ou dépressives ont empiré. (traduction libre)»

L'étude complète ici.

On rappelle à toute personne souffrant du mal de vivre ou connaissant une personne en détresse que plusieurs ressources existent, comme l'Association québécoise de prévention du suicide disponible 24/24 7 jours semaine au 1 866 APPELLE (277-3553).

 

 

 

Partager sur Facebook