Voilà pourquoi tu ne devrais pas tant truster ton Facebook - Narcity

Voilà pourquoi tu ne devrais pas tant truster ton Facebook

Les failles de Facebook sur la protection de ses usagers.

C'est quoi la première chose que tu ouvres quand tu vas sur ton cell? Facebook. Le géant des médias sociaux a pris tellement de place dans nos vies qu'on ne peut plus s'en passer, 36h par semaine. Depuis le scandale de la confidentialité des données, l'entreprise de Zuckerberg est beaucoup plus surveillée. D'autres faits montrent que tu ne peux pas avoir entièrement confiance. 

Durant la semaine du 29 mai dernier, la fonction « bloquer » ne fonctionnait plus pour 800 000 utilisateurs. La fonctionnalité est importante puisqu'elle permet de se protéger contre des contacts harcelants et hostiles (ou juste ton ex que tu veux plus voir). Je sais pas si tu te rends compte, mais une semaine pour régler le problème c'est quand même long.

Pendant neuf jours le 18 mai dernier, plus de 14 000 millions d'utilisateurs voyaient leurs messages privés devenir publics. L'erreur est survenue lors du test d'une nouvelle fonctionnalité et vient questionner la garantie de confidentialité sur le réseau social. On s'entend tous les deux que tu la trouverais pas drôle si tes messages devenaient publics pendant une semaine.

De mon bord, ce qui me choque le plus c'est toutes les fake news qui se propagent sur le réseau sans différenciation d'un vrai article. La plupart des gens s'informent sur internet et la différence entre un article fiable et une fake news est subtile. Au moins, Facebook a annoncé vouloir lutter contre les fausses nouvelles en s'associant à des journalistes de l'Agence France-Presse. Tu peux d’ailleurs depuis hier soumettre des articles sur lesquels tu as des doutes à l'équipe de vérificateurs.  

Source1 | Source2 | Source3


 

Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

Recommended for you

Kayan Naghshi