Michael d'Occupation Double répond à sa grosse controverse autour du mot « connasse »

Michael revient sur l'utilisation du mot « connasse » qui a ébranlé les Québécois.
Cheffe de division, Narcity Québec
Michael d'Occupation Double répond à sa grosse controverse autour du mot « connasse »

Michael a passé seulement une semaine dans l'aventure d'Occupation Double Grèce, mais c'est sans aucun doute celui qui aura le plus fait jaser jusqu'à maintenant dans l'aventure. Alors qu'il est débarqué comme un cheveu sur la soupe, il a brassé pas mal d'affaires avec son attitude de « frenchi » affirmée et franche, et ça autant choqué dans les maisons d'OD que du côté du Québec.

À lire aussi: La production d'Occupation Double répond aux propos déplacés de Michael

En effet, du côté du Québec, plusieurs choses n'ont « pas passé »: on l'accuse d'avoir une attitude macho et complètement déplacée alors qu'il traite Maude de connasse, semble s'accorder un pouvoir sur les femmes « Tu veux faire ça? BAM. Sanction. » et, la cerise sur le sundae, traite les filles de connasses. 

«...Mieux me rapprocher de Kristina que quatre «connasses » carrément ».

À lire aussi: Occupation Double: Michael traite les filles de « connasses » et ça ne passe pas auprès des Québécois

Via Capture d'écran - Occupation Double

Ce matin, alors qu'il vient tout juste de revenir au Québec, Michael répond à cette grosse controverse autour de l'utilisation de ce terme, en entrevue avec nous:

« Quand je suis revenu et qu'on m'a appris tout ça, j'ai été totalement peiné. J'étais vraiment très très mal. Je ne pensais pas que ces mots allaient susciter autant de, comment dire, de haine envers moi. Franchement, j'étais bouleversé, et franchement je m'excuse auprès de toutes les femmes que j'ai blessées, auprès de toutes les familles et les spectateurs que ça a pu blesser, je m'excuse sincèrement. Si c'était à refaire, je ne redirais pas ces mots-là. Je m'exprimerais différemment. »

Il en profite pour parler du « clash culturel » alors qu'il explique que le mot est très banalisé en France, et qu'il n'avait pas conscience de l'impact de celui-ci au Québec à son grand regret. 

« Après, ce qui est sûr, c'est qu'en France le mot connasse il est beaucoup plus banalisé dans les téléréalités, dans les shows. Il y a même une série en France, qui était diffusée à heure de grande écoute, dont le titre était « Connasse »,  qui mettait en scène une femme dans séries de caméras cachées, qui était vu par des millions de téléspectateurs. Et le titre était clairement « Connasse ».

En France, c'est un mot qui est assez banalisé, on ne peut forcément pas dire la même chose au Québec, mais c'est de ma faute. C'est moi qui aurais dû me renseigner sur les mots à dire/ ne pas dire. Je suis vraiment désolé, je m'excuse mille fois pour ceux que ça a pu blesser, et je ne le ferais pas si c'était à refaire. Je dirais certainement d'autres choses, mais pas ça. »

Alors qu'il est actuellement en journée d'entrevue dans les médias, Michael n'a pas fini d'en entendre parler, et devrait définitivement tirer une leçon de cette expérience. 

À lire: Tout ce que tu veux savoir sur Gregory, le nouveau gars d'Occupation Double Grèce