Air Canada veut changer les lois alors que « le plus grand désastre de l'histoire de l'aviation » a été évité - Narcity

Air Canada veut changer les lois alors que « le plus grand désastre de l'histoire de l'aviation » a été évité

L'association des pilotes d'Air Canada presse le gouvernement pour que la réglementation sur les heures de vol change.

Conduire fatigué affecte grandement les réflexes et augmentent les chances de faire un accident. Dans le cas d'un pilote d'avion, la responsabilité est immense considérant le nombre de vies entre ses mains. La fatigue en avion est un problème de sécurité et l'association des pilotes d'Air Canada veut faire changer les lois fédérales.

En juillet 2017, un avion d'Air Canada avait failli atterrir dans une mauvaise piste à l'aéroport international de San Francisco et percuter un autre avion avec des passagers à bord. La collision a été évitée de justesse à un mètre à peine. Dans une vidéo on peut voir l'avion qui se dirige vers la mauvaise piste d'atterrissage:

Le bureau américain de la sécurité des transports a enquêté sur l'incident. Le rapport révèle que si les pilotes d'Air Canada n'avaient pas réussi à éviter la collision, pas moins de 4 avions remplis de passager auraient été gravement percutés. Si l'accident avait eu lieu, ça aurait été le plus grand désastre de l'histoire de l'aviation.

L'enquête a révélé que le pilote n'avait pas dormi depuis 19h et que le copilote était éveillé depuis 12h. En plus du manque de sommeil, le vol était de nuit, ce qui diminue d'autant plus la vigilance et les réflexes. Ce qui est inquiétant, c'est que ces conditions respectent tout à fait les réglementations d'heure de vol au Canada.

Cet incident avait sonné l'alarme chez Air Canada qui avait envoyé en septembre 2017 des propositions quant à la réglementation des heures de vol et des conditions de repos des pilotes. Aujourd'hui, les deux pilotes ne sont plus en service.

Le bureau américain de la sécurité des transports recommande de ne pas dépasser une durée de 8h pour des vols de nuit, on est loin des 19h et du 12h des deux pilotes de juillet 2017. 

Le ministre des Transports avance qu'il travaille sur ce problème depuis 2015, mais encore aucun changement n'a été apporté. Selon les propos d'un représentant de l'association des pilotes d'Air Canada rapporté dans The Globe and Mail, le fédéral n'avance pas assez rapidement sur le dossier.

Partager sur Facebook