Andy Spade brise le silence à propos de la mort de sa femme Kate et voici ce qu'il avait à dire - Narcity

Andy Spade brise le silence à propos de la mort de sa femme Kate et voici ce qu'il avait à dire

C'est de plus en plus triste.

Suite à la tragique nouvelle du décès de Kate Spade, plusieurs ont questionné sa relation avec son mari, surtout après la lettre laissée à sa fille de 13 ans. Alors que le couple était marié depuis 1994, Kate aurait écrit à sa fille de « demander à son père les raisons de sa mort ». Ça a dû être assez difficile à lire. 

À lire aussi: Les tristes raisons du suicide de Kate Spade sont dévoilées dans une lettre à sa fille de 13 ans

Il a donc parlé au New York Times de la dépression et de l'anxiété de Kate, et a d'ailleurs déclaré que lui et leur fille, Frances Beatrix (surnommée Bea) ont de la misère à imaginer la vie sans elle. 

@lifeandstyleweeklyembedded via  

Voici tout ce qu'il avait à dire ( Traduction libre, texte original ci-bas ) : 

« Kate était la plus magnifique femme dans le monde. Elle était la personne la plus gentille que j'ai connue et ma meilleure amie pendant 35 ans. Ma fille et moi sommes dévastés par sa perte et on ne peut imaginer notre vie sans elle. Nous avons le coeur profondément brisé et s'ennuyons déjà d'elle. »

« Kate souffrait de dépression et d'anxiété depuis plusieurs années. Elle cherchait activement de l'aide et travaillait étroitement avec les docteurs pour traiter sa maladie, une qui enlève trop de vies. Nous nous sommes parlé la veille (du décès) et elle semblait heureuse. Il n'y avait pas d'indication ou de signe alarmant qu'elle ferait cela. J'étais complètement sous le choc, et ce n'était clairement pas elle. Elle était hantée de démons intérieurs. »

« Nous vivions séparés depuis 10 ans, mais à seulement quelques blocs l'un de l'autre. Bea vivait avec nous deux et nous voyait ou parlait quotidiennement. Nous mangions plusieurs repas en famille et continuaient à prendre des vacances en famille. Notre fille était notre priorité. Nous n'étions pas séparés légalement, et n'avons jamais parlé de divorce. Nous étions des meilleurs amis qui voulaient travailler nos problèmes de la meilleure manière possible. Nous avons été ensemble 35 ans. On s'aimait beaucoup et avions seulement besoin d'une pause. »

« C'est la vérité. Tout le reste que vous entendez actuellement est faux. Elle cherchait activement de l'aide pour sa dépression et son anxiété depuis 5 ans, voyait un docteur sur une base régulière et prenait des médicaments pour la dépression et l'anxiété. Il n'y avait pas d'abus de drogue ou d'alcool. Il n'y avait pas de problème avec son travail. On a adoré partir en affaires ensemble. On était parents de notre magnifique fille ensemble. Je n'ai pas encore vu aucune note laissée et je suis consterné qu'un message privé à ma fille ait été si impitoyablement partagé avec les médias. »

Ma priorité c'est Bea et protéger sa vie privée alors qu'elle traverse la douleur inimaginable de la perte de sa mère. Kate aimait Bea vraiment fort. » 

« Kate was the most beautiful woman in the world. She was the kindest person I’ve ever known and my best friend for 35 years. My daughter and I are devastated by her loss, and can’t even begin to fathom life without her. We are deeply heartbroken and miss her already. »

Kate suffered from depression and anxiety for many years. She was actively seeking help and working closely with her doctors to treat her disease, one that takes far too many lives. We were in touch with her the night before and she sounded happy. There was no indication and no warning that she would do this. It was a complete shock. And it clearly wasn’t her. There were personal demons she was battling.

For the past 10 months we had been living separately, but within a few blocks of each other. Bea was living with both of us and we saw each other or spoke every day. We ate many meals together as a family and continued to vacation together as a family. Our daughter was our priority. We were not legally separated, and never even discussed divorce. We were best friends trying to work through our problems in the best way we knew how. We were together for 35 years. We loved each other very much and simply needed a break. »

« This is the truth. Anything else that is out there right now is false. She was actively seeking help for depression and anxiety over the last 5 years, seeing a doctor on a regular basis and taking medication for both depression and anxiety. There was no substance or alcohol abuse. There were no business problems. We loved creating our businesses together. We were co-parenting our beautiful daughter. I have yet to see any note left behind and am appalled that a private message to my daughter has been so heartlessly shared with the media. My main concern is Bea and protecting her privacy as she deals with the unimaginable grief of losing her mother. Kate loved Bea so very much.» 


On rappelle à toute personne souffrant du mal de vivre ou connaissant une personne en détresse, que plusieurs ressources existent, comme l'Association québécoise de prévention du suicide disponible 24/24 7 jours semaine au 1 866 APPELLE (277-3553)

Article traduit de Narcity Canada

Source: New York Times

Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

Recommended for you

Izabelle Bee Carbure à la caféine et a toujours un agenda plus chargé que le nombre d'heures dans une journée. @iza.bee sur Insta