Des Hells Angels poursuivent la Procureure générale et le ministère de la Justice du Québec pour 50 millions $ - Narcity

Des Hells Angels poursuivent la Procureure générale et le ministère de la Justice du Québec pour 50 millions $

19 Hells Angels arrêtés lors de l'opération SharQc engagent une poursuite contre Québec.

En 2009, l'opération SharQc avait affaibli l'organisation criminelle des Hells Angels. Pas moins de 1200 policiers avaient arrêté 156 personnes reliées à ce groupe partout au Québec et même jusqu'en France et en République dominicaine. Près de 10 ans après, quelques Hells ciblés par l'opération décident de poursuivrent la Procureure générale du Québec et le ministère de la Justice du Québec et réclament 50 millions $.

Ils reprochent à la Couronne d'avoir voulu « gagner à tout prix au détriment des principes fondamentaux qui forment la fondation de notre système de justice pénale » comme l'avait dit le juge James Brunton.

Mercredi dernier, une poursuite de près de 50 millions $ pour « atteinte flagrante aux droits, la gravité des fautes commises, l'abus de pouvoir, la période sur laquelle l'abus s'est échelonné, les circonstances et le préjudice subi par l'antécédent judiciaire de complot de meurtre » a été remise au palais de justice de Montréal rapporte La Presse.

Selon les Hells ayant engagé la poursuite, la SQ aurait commis une faute très grave empreinte de témérité et inexcusable et considère qu'ils ont purgé une peine injustifiée selon leurs mots.

Bien que les plaignants aient plaidé coupables 2015 à des chefs d'accusation de complot de meurtre, les demandeurs accusent le Ministre public d'avoir été de « mauvaise foi évidente » en ne mentionnant pas les preuves qui remettaient en doute la crédibilité de Sylvain Boulanger celui qui a dénoncé ses anciens collègues en coopérant avec les forces de l'ordre.

C'est donc 19 membres des Hells Angels qui engagent une poursuite contre Québec et espèrent obtenir environs 50 millions $ en gain de cause.

 

Partager sur Facebook