Il y a quelques semaines de ça, un compte Twitter nommé _cndnpsycho a initié le mouvement #outHedley2k18 en dénonçant les actes déplacés à caractères sexuels commis par le groupe Hedley.

Suite à quoi CBC News a mené une petite enquête et rapporté l'histoire d'une jeune femme d'Ottawa qui aurait été l'une des victimes du chanteur Jacob Hoggard. Un peu plus tard, l'auteure du compte Twitter s'est révélée au grand jour et a avoué avoir été elle aussi victime de comportements déplacés.

Via Trina Stewart

Malgré que l'avocat du groupe niait jusqu'à présent toutes les accusations, le chanteur a avoué hier soir avoir bel et bien posé des gestes qu'il regrettait, mais continue d'affirmer qu'il n'a jamais agressé sexuellement qui que ce soit. Il se retire donc du groupe pour une période indéterminée.

Hedley a alors suivi cette initiative et a également décidé d'arrêter ses activités pour une période indéterminée. Ils travailleront à « devenir de meilleures personnes ».

Aux États-Unis, c’est maintenant au tour de Ryan Seacrest d'être dans l’eau chaude pour des inconduites. Plusieurs vedettes ont commencé à parler et les tabloïds rapportent que personne n’aura envie de lui parler ce dimanche aux Oscars...

À suivre!

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter