Ce matin, je te dressais le portrait d'Alek Minassian, l'homme qui est monté à bord d'une voiture-bélier dans l'intention de causer le plus de dommage sur son chemin alors qu'il traversait la rue Yonge de Toronto.

À lire également : Tout ce qu'on sait jusqu'à présent à propos d'Alek Minassian, l'homme qui a causé 10 morts hier à Toronto

Alors qu'aucune accusation n'avait pour l'instant été formellement portée contre l'homme, celui-ci vient tout juste de paraître en Cour, où 10 chefs de meurtre au premier degré et 13 chefs de tentative de meurtre ont été déclarés à son égard.

Il s'est brièvement présenté au palais de justice de Toronto ce matin à 10h, vêtu d'une combinaison blanche et les mains menottées. Il avait la tête penchée vers le sol et certaines personnes rapportent qu'il affichait un « poker face » parfait.

Par ailleurs, une des hypothèses derrière ce carnage serait sa haine contre les femmes. Plusieurs d'entre elles l'auraient rejeté à plusieurs reprises au cours de sa vie. Il aurait affirmé sur les réseaux sociaux être victime d'un « célibat involontaire » et que la révolution avait « déjà commencé ». 

Juste avant d'aller louer la camionnette, l'homme aurait publié sur Facebook un message « troublant et confus », où il faisait l'éloge « d'Elliot Rodger, l'auteur de la tuerie de Santa Barbara » en Californie il y a environ 4 ans. 

Il devra très bientôt se trouver un avocat puisqu'il est appelé à comparaitre à nouveau devant le juge le 10 mai prochain et compte tenu de la gravité des accusations, il ne s'en sortira pas si facilement. 

Voici la vidéo de son arrestation : 

Source : The Star, Amnistie Internationale, JDM 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter