Le fentanyl est responsable de 756 décès en trois mois au Canada dont plusieurs au Québec - Narcity

Le fentanyl est responsable de 756 décès en trois mois au Canada dont plusieurs au Québec

Les décès liés aux opioïdes sont causés dans 73% des cas par le fentanyl.

Depuis 2016, on retrouve de plus en plus de fentanyl dans les drogues du marché noir au point de vivre une crise. La substance est dangereuse et peut même conduire au décès. De plus en plus utilisé pour couper les autres drogues, le fentanyl a été responsable de janvier à mars 2018 de 756 décès partout au Canada.

À lire aussi: Montréal veut décriminaliser les drogues dures comme la MDMA

Le fentanyl fait son apparition sur le marché de la drogue parce qu'il ne coûte pas cher et permet de couper les autres drogues afin de maximiser le profit. Qui plus est, sa fabrication est relativement simple et ne demande pas l'usage d'un gros équipement de chimiste comme c'est le cas pour d'autres drogues, par exemple. Nous avons contacté le pharmacologue Paré qui nous a expliqué que les ingrédients pour synthétiser le fentanyl sont difficiles à se procurer mais que la manipulation pour la créer peut être réalisée facilement à la maison sans avoir besoin d'instruments sophistiqués. 

Depuis l'année 2016, le fentanyl inquiète de plus en plus les autorités au Canada tant les décès qui lui sont attribués augmentent. Selon un rapport de l'Agence de la santé publique du Canada, le fentanyl était responsable de 55% des décès liés aux opioïdes en 2016 et de 72% en 2017. Démontrant que la substance était de plus en plus présente.

Le fentanyl est 40 fois plus fort que l'héroïne et 100 fois plus que la morphine. Deux milligrammes seulement suffisent pour tuer un adulte. Pour ces raisons, le gouvernement provincial avait rendu le 13 septembre 2017 gratuit le naxolone qui est un antidote aux surdoses d'opioïdes comme c'est rapporté dans le Journal de Montréal.

Des nouveaux chiffres démontrent que la problématique demeure et que la crise du fentanyl n'a toujours pas été réglée au Canada. De janvier à mars 2018, on compte pas moins de 1036 décès après consommation des opioïdes et le fentanyl serait responsable de 73% d'entre eux. Au Québec, pour la période de janvier à mars 2018, on compte le plus bas taux de décès avec 82 derrière l'Alberta qui en compte 203 selon les chiffres du Devoir

Partager sur Facebook