On se souvient, lors de la campagne électorale, que les maternelles 4 ans faisaient partie des priorités du chef caquiste. En conférence de presse hier, Legault a fait le point sur ses promesses. Voulant faire les choses dans « l'ordre », Legault nuance sa promesse des maternelles à 4 ans qui devrait finalement prendre 5 ans avant d'être mise en place.

À lire aussi: Notre nouveau premier ministre, François Legault, affronte Guy Nantel dans un vox pop et c'est embarrassant

Lors du débat des chefs en français animé par Patrice Roy, lorsque le journaliste avait demandé aux 4 participants pour quelle promesse non tenue ils démissionneraient, Legault avait sans hésiter parlé des maternelles 4 ans et de la prise en charge des troubles d'apprentissage chez les jeunes enfants.

Le projet des maternelles 4 ans était tellement fort chez Legault, qu'il servait de qualificatif pour le tourner en dérision où il se faisait appeler: M. Maternelle 4 ans.

Durant la conférence de presse hier, rapporté par Radio-Canada en après-midi à Québec, le nouveau premier ministre a annoncé vouloir tenir toutes ses promesses et que pour les maternelles 4 ans, ça se ferait sur 5 ans. Il faudra donc attendre un second mandat caquiste pour que les maternelles 4 ans soient instaurées sous le gouvernement de Legault.

Notre premier ministre avance toutefois que le dépistage des troubles d'apprentissage chez les enfants de 4 ans demeurait une priorité et qu'il allait sans doute miser sur les Centres de la petite enfance (CPE) en attendant pour que les enfants reçoivent les soins adéquats. Il a tout de même rappelé que le meilleur moyen d'aider les enfants et de dépister leurs difficultés passait par les maternelles 4 ans.

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications