La légalisation du pot pour le 17 octobre fait jaser le Québec. On peut se réjouir de marquer l'histoire en étant le premier pays du G7 à légaliser la marijuana. En revanche, beaucoup s'inquiète des effets néfastes de la fumée secondaire et c'est ce qu'on a vu en publicant les annonces sur nos différents médias sociaux.

En effet, on a reçu beaucoup de « facepalms » et plusieurs messages de mécontentement, comme celui ci-bas, à la suite de l'annonce de la légalisation de la marijuana à des fins récréatives ce mardi soir dernier. 

Via capture commentaire facebook

À lire aussi: Tout ce que tu dois savoir sur la légalisation de la marijuana au Québec

La fumée secondaire du cannabis expose les non-fumeurs au THC, qui est responsable du buzz du pot. Selon La Presse, elle occasionne également des problèmes respiratoires semblables à ceux causés par la cigarette. La fumée secondaire se répand tellement facilement que si ton voisin consomme du pot il y a de forte de chance que tu sois aussi exposé.

Au Colorado, après que le cannabis ait été légalisé, le nombre d'enfants hospitalisés à cause de la fumée secondaire a explosé. De quoi inquiéter le Québec quant à la qualité de l'air qui risque d'être affectée par les fumeurs de pot. Les enfants en premier risquent donc de souffrir de problèmes de santé si aucun controle stricte est appliqué.

Via capture commentaire facebook

L'interdiction de fumer à domicile se fera à la discretion des propriétaires qui auront 90 jours pour aviser leurs locataires.       

Source

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications