La légalisation du cannabis est dans même pas un mois et demi et les policiers doivent continuer à se préparer. Un des points à régler avant le 17 octobre était la question du dépistage de la marijuana chez les conducteurs.

À lire aussi: Les policiers au Québec ne sont pas prêts pour la légalisation du cannabis

Les policiers suivent actuellement une formation à Los Angeles et le mois derniers ils craignaient ne pas être prêts à temps. Aujourd'hui, on sait avec quel appareil les policiers vont évaluer le taux de cannabis au volant.

C'est officiel, le ministre de la Justice a donné son approbation pour l'utilisation des appareils Drager DrugTest 5000. Cet appareil au nom très « vidéo pub à la télé » va utiliser la salive pour déterminer si une personne est intoxiquée ou non au cannabis. Selon le site web du produit, les résultats sont donnés dans les secondes. 

Via capture d'écran site web drager drugtest 5000

Le Drager DrugTest 5000 a été approuvé lundi le 27 août et permet de détecter la présence de THC dans la salive des personnes testées. Actuellement, le testeur et la formation coûtent environ 161 millions à l'État.

On se souvient le mois passé que l'association de la police avait communiqué qu'elle ne pensait pas pouvoir former 2 000 policiers à temps apte à bien évaluer l'intoxication au cannabis. La formation se donne à Los Angeles et les places sont limitées, ce qui ralentit grandement le processus.

Source: cbc news
 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter