Des recours collectifs contre Microsoft avaient lieu depuis 2007 à travers tout le Canada. Après 11 ans de démarches, c'est confirmé; Microsoft va devoir verser 517 millions $. Si tu remplis les conditions, tu pourrais toi aussi récupérer une partie de la sentence du géant informatique.

Microsoft est accusée d'avoir eu un comportement anticoncurrentiel, et ce depuis 1988. La conséquence en est que le prix des logiciels de la compagnie était beaucoup plus élevé. 

Concrètement, Microsoft ne coopérait pas aisément avec toute autre personne désirant développer des logiciels sur le système Windows. Par conséquent, les logiciels des autres compagnies ne fonctionnaient pas aussi bien que ceux de la maison-mère et, naturellement, les consommateurs finissaient par se tourner vers big M rapporte le Métro.

Profitant de cet avantage, Microsoft a pu augmenter le prix de ses logiciels puisqu'il était le seul à pouvoir offrir un produit fiable à ce moment-là. Selon les chiffres du journal Métro de 2016, Microsoft détient 90% du marché mondial des systèmes d'exploitation.

@microsoftembedded via  

Cette semaine, c'est confirmé, la cours c'est entendu pour donner une sentence de 517 millions $ que Microsoft devra verser en frais de dédommagement à ses consommateurs. Pour la prochaine étape, les tribunaux des provinces de la Colombie-Britannique, de l'Ontario et du Québec doivent approuver le règlement avant de distribuer l'argent. Au Québec, l'audience va se tenir le 25 octobre prochain selon ce que rapporte Le Soleil

Pour être admissible, tu dois remplir certaines conditions. Tout d'abord, il faut que tu aies acheté un logiciel Microsoft ou un ordinateur avec un logiciel Microsoft déjà installé dessus entre le 23 décembre 1998 et le 11 mars 2010. Ensuite, tu dois avoir résidé au Canada en date du 15 mai 2016. Finalement, il ne faut pas que l'achat du logiciel fût destiné à la revente et il faut absolument que tu aies conservé ta facture.

On ne sait pas encore de combien sera le montant que les usagers pourront récupérer. Il va falloir attendre que les tribunaux du Québec approuvent le règlement. On sait cependant que 117 millions $ seront utilisés en frais d'avocat.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter