Tout ce que tu dois savoir sur le Face-à-Face des chefs de partis politiques québécois - Narcity

Tout ce que tu dois savoir sur le Face-à-Face des chefs de partis politiques québécois

Résumé du face à face des chefs.

Cette année, le débat électoral a été pas mal pimenté. On a eu droit au premier débat des chefs, au second en anglais et hier soir avait lieu le Face-à-Face des chefs. Animé par le journaliste Pierre Bruneau, le Face-à-Face des chefs mettait en opposition deux candidats afin de favoriser un dialogue. Voici tout ce que tu dois savoir du dernier débat.

À lire aussi: On te démêle les promesses des principaux partis politiques au Québec

Sur la question de la santé, l'assurance dentaire a beaucoup fait jaser. Là où Québec solidaire et le Parti Libéral souhaitent bonifier l'assurance dentaire, la CAQ avance qu'elle va redonner 2 400$ aux familles québécoises et qu'ils pourront gérer leurs dépenses en santé dentaire de cette manière.

Pierre Bruneau a remis le fameux 75$ pour nourrir une famille par semaine de Couillard sur la table et le chef Libéral s'est défendu en disant qu'il avait un plan pour lutter contre la pauvreté contrairement à son adversaire Legault. La CAQ s'est défendue en disant que la lutte à la pauvreté passait par l'aide aux enfants en difficultés d'apprentissage que Couillard a coupé. Québec Solidaire rajoute que dans un pays riche comme le notre c'est inacceptable que des gens aient à vivre dans ces conditions.

En éducation, Legault a remis de l'avant son plan de remettre 2 400$ aux familles du Québec. Lisée a attaqué Couillard en disant que son gouvernement a fragilisé le système d'éducation et qu'il avait même manifesté avec Massé contre les coupures libérales. Le chef péquiste dit qu'il prévoit offrir de meilleure condition de travail aux enseignants.

Sur la question de l'immigration et de l'identité, Pierre Bruneau commence en reprochant à Legault d'être flou sur ses tests d'immigration. Legault dit qu'il ne compte pas expulser des gens, mais simplement refuser ceux qui échoueront son test. La tension a montée et Couillard reproche à Legault de jouer avec les mots et que la CAQ va expulser des gens quand même. Lisée reproche aux Libéraux d'avoir mal intégré les immigrants et que son plan de donner des cours de français gratuits avant qu'ils arrivent au Québec serait plus efficace. 

Pour les emplois, la CAQ dit vouloir miser la création d'emplois plus payants, s'opposant à Québec solidaire qui souhaite monter le salaire minimum à 15$ de l'heure, ce qui selon Massée motiverait plus de gens à travailler.

Pour la gestion des finances, Québec solidaire dit vouloir récupérer l'argent en taxant les plus riches et les entreprises. Legault a critiqué l'austérité des Libéraux et dit vouloir baisser les impôts. Les Libéraux répondent qu'ils vont d'abord investir dans les services publics et après envisager la baisse d'impôts.

Vous pouvez revoir le Face-à-Face 2018 ici
 

Partager sur Facebook