Tout ce qu'il y a à savoir sur la fusillade d'hier à YouTube en Californie - Narcity

Tout ce qu'il y a à savoir sur la fusillade d'hier à YouTube en Californie

Elle détestait la compagnie.

Hier soir, une femme « portant des lunettes et possédant un énorme fusil » s'est rendue au siège social de YouTube en Californie et a ouvert le feu sur les employés.

Via nasimesabz

Selon les autorités, la suspecte ne connaissait probablement pas ses victimes et les raisons entourant cette tragédie sont relativement vagues. Par contre, les médias ont tout de même rapporté quelques faits et les voici :

1. Elle « haïssait » YouTube

Selon le père de la suspecte Nasim Aghdam, elle n'aimait vraiment pas la compagnie YouTube. Elle avait elle-même une chaîne et elle se plaignait être victime de « censure » de la part de ceux-ci. Bien que sa chaîne soit présentement introuvable, certaines vidéos (un peu louches) sont disponibles ici.


2. YouTube avait cessé de la payer

Selon Radio-Canada, le père aurait raconté au journal The Mercury News que YouTube avait cessé de verser de l'argent à Nasim en lien avec les publicités présentes dans ses vidéos pour des raisons X, Y, Z.


3. Son père avait signalé sa disparition

Lundi, le père de Nasim avait signalé la disparition de celle-ci aux autorités en plus d'avoir mentionné qu'il serait possible qu'elle se rende au siège social de YouTube.


4. Elle a été arrêtée puis relâchée avant les événements

Suite au signalement de son père, Nasim fut effectivement retrouvée à bord de son véhicule, endormie, la vieille de la tragédie. Les autorités l'ont cependant laissé partir puisqu'elle refusait de répondre à leurs questions et qu'elle ne semblait pas être une menace.


5. Elle s'est enlevé la vie

Après avoir atteint 3 personnes par balle et blessé une autre personne, l'auteure de la fusillade âgée de 39 ans s'est enlevé la vie sur les lieux.


Tout cela s'est produit que quelques jours après la « Marche pour nos vies », oeuvrant dans le but d'offrir un meilleur contrôle autour des armes à feu aux États-Unis...

Tous s'entendent pour dire que des décisions devront bientôt être prises là-bas afin que les choses changent une fois pour toutes.

Source : Radio-Canada

Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

Recommended for you

Louvia Lafrance En constante quête d'aventure et amoureuse des petites choses de la vie.