Pour nous, septembre c'est la fin de l'été et le début des pumpkin spice lattes. Malheureusement, dans une partie des États-Unis, c'est aussi le début de la saison des ouragans, et c'est souvent assez violent. En ce moment, l'ouragan Florence, l'un des plus violents jamais enregistrés, va frapper le sud-est du pays et risque de nous toucher nous aussi au Québec.

À lire aussi: Cet hiver pourrait être l'un des plus chauds au Québec

Cette année, en raison du réchauffement climatique, le Canada et les États-Unis ont connu beaucoup de gros ouragans. Selon une entrevue avec le météorologue Bob Robichaud, le Canada connait cette année un nombre beaucoup plus élevé que la normale d'ouragan.

Ce qui inquiète beaucoup les États-Unis en ce moment, c'est l'ouragan Florence. Il prend de plus en plus de puissance à mesure qu'il se dirige vers la côte est des États-Unis et est présentement considéré en catégorie 4. Seuls 3 ouragans ont déjà frappé la Caroline du Nord et du Sud en 1989, 1959, et en 1954 d'après Météo Média.

Voici de quoi a l'air la bête vue de l'espace pour te donner une idée de l'ampleur:

@wingsdronesembedded via  

@diesel_joe3embedded via  

Ce qui est le plus troublant et alarmant, c'est que Florence risque d'atteindre la catégorie 5 et la côte est n'a jamais eu affaire à un ouragan aussi puissant. C'est plus d'un million d'Américains qui se voient obligés d'évacuer leur domicile au plus vite d'après ce que rapporte CNN.

Au Québec, on risque aussi d'être touchés, mais de manière minime. Cependant, l'ouragan va perdre énormément de puissance avant de se rendre chez nous et on le ressentira sous forme de pluie. Selon ce que nous a rapporté le météorologue d'Environnement Canada, Simon Legault, on parle de précipitations pouvant atteindre 50 ou 60 millimètres au milieu de la semaine prochaine.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter