D'ici le 15 mai prochain, Air Canada implantera plusieurs nouvelles mesures durant leur processus d'embarquement et à bord de leurs vols afin de prévenir la propagation de la COVID-19. Ces dernières prévoient notamment la prise de la température de tous les passagers avant de monter à bord d'un appareil.

Ce lundi 4 mai, le transporteur aérien a annoncé ce nouveau programme par voie de communiqué.

Tous les passagers devront faire vérifier leur température lors de l'enregistrement.

De plus, les clients devront répondre à plusieurs questions par rapport à leur état de santé. 

Jusqu'au 30 juin, au moins, les passagers en classe économique auront également plus d'espace. Ils n'auront pas à s'asseoir à côté d'autres personnes, puisque l'entreprise « bloquera automatiquement la vente des places adjacentes et limitera le nombre total de places offertes à la vente pour chaque vol », peut-on lire sur son site.

Des « trousses de soins personnels » seront également distribuées, lesquelles contiendront, entre autres, du désinfectant.

Un nouveau protocole pour le nettoyage des cabines « avec pulvérisation électrostatique » sera également implanté.

Selon Air Canada, ce nouveau programme, nommé Air Canada SoinPropre+, vise à apporter « aux clients une plus grande tranquillité d'esprit pendant toutes les étapes du voyage », en plus de limiter les risques liés à la COVID-19.

Le transporteur canadien indique également que d'autres mesures pourraient s'ajouter dans le futur, comme des « outils de dépistage, tels que la mesure du taux de saturation en oxygène dans le sang, à mesure qu'ils deviendront disponibles ».

Le mois dernier, l'entreprise avait également introduit le port du masque obligatoire dans ses vols. 

Depuis le 20 avril, tous les passagers doivent porter un couvre-visage lorsqu'ils s'enregistrent pour un vol.

De plus, certaines mesures avaient aussi été implantées, dont le retrait des oreillers et couvertures.

Ceux qui se font refuser l'embarquement à cause de ces nouvelles mesures de prévention contre la COVID-19 pourront replanifier un vol sans coût additionnel, tant qu'ils obtiennent un avis médical qui leur permet de voler.

 

De plus, ceux qui ont vu leurs vols être annulés à cause de la pandémie peuvent désormais obtenir un crédit voyage.

Selon Tim Strauss, le vice-président d'Air Canada , le retour des vols internationaux pourrait avoir lieu dès décembre prochain. 

Il ne croit par contre pas que le transporteur volera à 100 % ou même 70 % de ses capacités.

Les vols internationaux d'Air Canada seront suspendus jusqu'au moins de juin, au moins. Les vols entre le Canada et les États-Unis ont également été arrêtés jusqu'au 22 mai prochain, mais cette date pourrait être repoussée selon les mesures prises par les deux pays.

Le 17 avril dernier, ils ont prolongé la fermeture de leurs frontières pour 30 jours supplémentaires.


Cet article traduit de l'anglais a initialement été publié sur Narcity Canada.


Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications