Rapatriement, aide financière et quarantaine obligatoire : rituel quotidien depuis le début de la crise sanitaire, le premier ministre Justin Trudeau était de retour devant les journalistes, lors de son point de presse sur la COVID-19, ce jeudi, devant sa résidence d'Ottawa.

Le premier ministre Trudeau a d’entrée de jeu répété que l’aide financière gouvernementale arrivera à partir du 6 avril, alors qu’Ottawa annoncait hier la mise en place de la Prestation canadienne d’urgence. Cette prestation permettra aux Canadiens touchés par la pandémie de recevoir 2 000 $ par mois, et ce, durant quatre mois. 

En revanche, M. Trudeau s’est montré déçu des Canadiens qui ne s’isolent toujours pas à la maison, alors qu’ils reviennent de voyage à l’étranger. Plusieurs règles sanitaires ont été mises en place par les différentes directions de la santé publique nationale et provinciales.

Hier, le gouvernement a adopté en Chambre la Loi sur la mise en quarantaine, obligeant tout voyageur revenant au pays de se mettre en isolement obligatoire pour une durée de quatorze jours.

Justin Trudeau a souligné que cette loi permet l’imposition d’amendes très salées, pouvant atteindre près de 750 000 $, ainsi que des peines de prison pour les contrevenants.

Le chef du gouvernement a encore une fois haussé le ton face aux personnes qui ne respectent toujours pas les mesures sanitaires mises en place à travers le pays.

« Ce qu’on vous demande, ce n’est pas compliqué : restez chez vous. On a tous hâte que la vie reprenne son cours normal, mais pour ça, il faut que tout le monde fasse sa part. »

Il a ajouté que « ça fait des semaines qu’on le répète. C’est non seulement décevant, mais dangereux ».

Plus tôt cette semaine, M.Trudeau a publié une vidéo sur son compte Twitter rappelant à la population de rester chez elle.  

Concernant le rapatriement des Canadiens à l’étranger, le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a confirmé que deux autres vols d’Air Transat auront lieu ce vendredi en provenance du Salvador et du Guatemala. 

Justin Trudeau a d’ailleurs voulu prendre un moment pour mettre en garde la population contre une arnaque par texto circulant au sujet de la Prestation canadienne d’urgence. Il rappelle que le site gouvernemental a toutes les informations.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter