Le premier ministre Justin Trudeau s'est présenté à la Chambre des communes d'Ottawa ce samedi 11 avril afin de faire le point sur la situation entourant la COVID-19 au pays et a voulu indiquer aux Canadiens qu'il faut continuer d'appliquer les consignes des autorités dans cette bataille. 

Il a d'ailleurs fait un rappel des différentes guerres qui ont façonné l'histoire du pays au cours des années, pour finalement comparer la pandémie actuelle à une bataille bien réelle.

« Il n'y a pas de lignes de front [...], pas de combattants ennemis à vaincre », a-t-il indiqué, poursuivant en mentionnant qu'« au lieu, la ligne de front est partout ». (traduction libre)

Le PM a insisté sur le fait que les Canadiens doivent continuer à appliquer les mesures instaurées par les autorités sanitaires afin de gagner ce combat contre le coronavirus. 

Selon ses dires,  « même si nous prenons toutes les précautions nécessaires, la situation risque de s'empirer avant de s'améliorer » et « chacun d'entre nous a un rôle à jouer ». (traduction libre)

Trudeau a aussi lancé des fleurs aux travailleurs essentiels, qui font en sorte que la société tient toujours debout en ces temps de crise et qui font face à la COVID-19 jour après jour.

Il a mentionné que la ligne de front contre la maladie est partout, « dans nos maisons, nos hôpitaux, nos centres de soin, nos épiceries, nos pharmacies, nos relais routiers et nos stations d'essence. Et les gens qui travaillent à ces endroits sont nos héros des temps modernes ». (traduction libre)

« Notre génération fait face à son plus grand défi, mais je sais que nous pourrons le surmonter », indique le premier ministre avec espoir.

En date de ce samedi 11 avril, 11 h 00, 22 544 cas sont confirmés au pays, peut-on constater sur le site du gouvernement du Canada.

Le nombre de décès a d'ailleurs franchi la barre des 600. 

Plus tôt cette semaine, le premier ministre a confirmé ce que plusieurs redoutaient depuis un certain temps, annonçant que le retour à la normale au pays ne se fera pas avant une année.

Le confinement et les restrictions par rapport aux rassemblements publiques pourraient donc durer encore quelques mois au Canada. 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications